Arrivages SAQ 17 avril 2014

Arrivages du 17 avril 2014: SAQ Signature Montréal

Bonjour à tous !

Voici les nouveautés pour cette semaine à la SAQ.  En vente le jeudi à 10h.  Certaines restrictions et/ou limitations sont possibles.  À vérifier auprès de votre succursale.

Nouveautés whiskies cette semaine :

  • Auchentoshan Valinch, SAQ #11898709, 64$ (24 bouteilles)
  • The Tweeddale 12 ans (scotch blended), SAQ #12183211, 66$ (24 bouteilles)
  • Van Winkle 10 ans Bourbon, SAQ #11857042, 78$ (8 bouteilles, limite de 1 par client)

Pour plus d’information: www.saq.com

Bonne journée !

Maker’s Mark (# 125)

125 F Makers MarkNom : Maker’s Mark

Type : Straight Bourbon whisky

Région : Kentucky, É-U

Taux d’alcool : 45%

Site web : www.makersmark.com

Prix : 43,25$

Disponibilité : SAQ #10817807

Le Maker’s Mark est bien facile à identifier sur les tablettes, avec sa bouteille carrée et courte et son long goulot scellé à la cire rouge, lequel est breveté soit dit en passant. Elle sait se faire remarquer parmi les autres bouteilles.

Plusieurs autres faits en font également un Bourbon bien unique. Il n’est pas forcément vieilli pour une période fixe et déterminée, mais plutôt lorsque la distillerie décide qu’il est prêt (environ 6 ans). Il ne contient pas de seigle (rye) dans son « mash », à la place du blé rouge d’hiver accompagne l’obligatoire maïs et l’orge malté. Aussi, l’orthographe sur la bouteille retire le « e » dans whisky (à l’écossaise) alors que la majorité des distilleries américaines l’écrivent avec le « e » whiskey (à l’irlandaise).

Ma dégustation :

Couleur : cuivre roux, peu sirupeuse

Nez : bois, épices, cerises au sirop

Goût : épices, bois, fruits rouges

Finale : sèche, bois, épices

Encore un Bourbon d’une couleur très cuivre avec des reflets légèrement roux, mais cette fois avec une texture peu sirupeuse, les coulisses sont peu nombreuses et fines sur les parois du verre.

Au nez, c’est assez « Bourbon », bois, épices, caramel au beurre vanillé et les cerises au sirop, lesquelles je n’avais pas notées dans ma dégustation de mon échantillon acheté aux USA en 2011. Nez très agréable, quoique un peu timide, en arrière-plan une petite pointe d’écorce d’agrumes finit par ressortir.

En bouche, c’est immédiatement les épices et le bois qui arrivent d’un coup « sec ». Puis, comme pour adoucir le tout, c’est au tour des cerises et de petits fruits rouges de bondir dans la danse. Un peu d’agrumes baignant dans un sirop mielleux et légèrement sucré s’y joignent timidement. Une petite sensation de chaleur d’alcool se fait sentir en début de finale.

La finale, est un peu plus sèche que la majorité des Bourbons que j’ai goûté. Le boisé et les épices sont de retour avec une touche légèrement vanillée. Elle s’étire tout de même pendant de longs moments sur des notes de miel et de petits fruits rouges sucrés.

En relisant mes notes express prises lors de mes vacances, je dirais qu’aujourd’hui, je l’apprécie d’avantage. C’est un beau Bourbon d’été, de terrasse et de chaleur, il fait maintenant partie de mes souvenirs. Il est rafraîchissant, de bonne qualité et sans prétention non plus… et c’est bien parfait ainsi.

Ridgemont Reserve 1792 (# 124)

124 F 1792 Ridgemont ReserveNom : Ridgemont Reserve 1792

Type : Straight Bourbon Whiskey

Région : Kentucky, É-U

Taux d’alcool : 46.85%

Site web : www.1792bourbon.com

Prix : 51,75$ (payé ±25$ US)

Disponibilité : SAQ #11857026 (ou dans la majorité des Liquor Store aux USA)

Le Ridgemont Reserve 1792 est produit par la Barton 1792 Distillery Ltd située à Bardstown au Kentucky. Cette distillerie fait partie du regroupement Sazerac Company qui inclut un bon lot de Bourbons de renoms tels : Buffalo Trace, Blanton’s, Van Winkle et George T. Stagg pour ne nommer que ceux-là.

Le 1792 est fabriqué à la main en petit lot (small batch) d’un mélange de maïs (minimum 51%), d’orge malté et il contiendrait une plus grande portion de seigle (rye) que les autres Bourbons, cela lui donnera sûrement un profil un peu plus robuste, épicé et moins sucré. Il est ensuite vieilli pour une période d’environ 8 ans dans des barriques de chêne neuves et carbonisées.  Mais pourquoi donc 1792 ? Ce serait l’année ou le Kentucky devenait officiellement un État reconnu des États-Unis.  Il serait également le « Official Toasting Bourbon » lors du Kentucky Bourbon Festival qui a lieu chaque année au mois de septembre.

Ma dégustation :

Couleur : ambre cuivré foncé, très sirupeux

Nez : cerises, épices boulangères, boisé

Goût : cerises et petits fruits, miel, réglisse

Finale : épices, miel, bois grillé

D’un ambre très cuivré et foncé, il a une couleur très « Bourbon ». Au premier coup d’œil, l’image donne un sentiment de réconfort, d’assurance, mais ouvre également la porte aux attentes et aux préjugés ! Les jambes sont également nombreuses, fines et redescendent très lentement au fond du verre.

Au nez, les premiers parfums sont ceux de cerises macérant dans un sirop sucré aux épices de boulangerie. Par la suite, la muscade et la cannelle finissent par dominer et sont accompagnées d’une légère note de toffee. À l’arrière-plan, quelques notes boisées font surface avec un retour des cerises.

En bouche, dès les premiers instants, c’est le retour en force des cerises accompagnées de petits fruits rouges et d’épices qui passent à l’attaque. Par la suite, un boisé léger escorté de ses tanins se joint à l’assaut. Finalement, un soupçon de miel accompagné de vanille et de réglisse noire finissent le travail, WOW ! Vraiment sublime…

La finale, laquelle est des plus réconfortantes et chaleureuses, s’étire sur de charmantes notes d’épices, de miel et de bois grillé. L’allongement de la finale laisse la place au seigle qui prend maintenant plus de place.

Vraiment parmi les meilleurs Bourbons que j’ai eu la chance de goûter ! Ce qui est encore mieux, c’est le prix demandé (surtout si vous êtes de passage aux É-U), c’est vraiment une aubaine, voire même un « Must » !

Merci à JF Pilon pour la recommandation.

Arrivages SAQ 27 mars 2014

Arrivages du 27 mars 2014: SAQ Signature Montréal

Bonjour à tous !

Voici les nouveautés pour cette semaine à la SAQ.  En vente le jeudi à 10h.  Certaines restrictions et/ou limitations sont possibles.  À vérifier auprès de votre succursale.

Nouveautés whiskies cette semaine :

  • Caol Ila Distillers Edition, SAQ #11012701, 132$ (60 bouteilles)
  • Islay Mist 17 ans blended, SAQ #11100411, 69$ (18 bouteilles)
  • Longrow CV Springbank, SAQ #11691847, 76$ (42 bouteilles)
  • Speyburn 25 ans, SAQ #12117919, 537$ ( 2 bouteilles)
  • Booker’s Kentucky Bourbon, SAQ # 11036308, 60$ (60 bouteilles)
  • J. & M. Lehmann 8 ans Elsass (France) single malt, SAQ #12169891, 121$ (18 bouteilles)
  • Mackmyra Special 07, SAQ # 11864293, 92$ (24 bouteilles)

 

Pour plus d’information: www.saq.com

Bonne journée !

Forty Creek – Port Wood Reserve 2nd release (# 123)

123 F 40 Creek Port Wood ReserveNom : Forty Creek – Port Wood Reserve (2nd release)

Type : Whisky Canadien

Région : Ontario, Canada

Taux d’alcool : 45%

Site web : http://fortycreekwhisky.com

Prix : 69,95$

Disponibilité : LCBO (plus disponible pour le moment)

Depuis quelque temps, la renommée de Forty Creek n’est plus à faire. À chaque année cette distillerie canadienne parvient à créer un « buzz » (lequel est bien mérité) autour de la sortie de ses éditions dites « Reserve ». Le Port Wood et plus récemment Heart of Gold (whisky à haute teneur en seigle) furent mis en prévente en ligne où les amateurs pouvaient alors choisir leur numéro de bouteille pour ensuite passer les chercher à la distillerie-même.

Ce whisky est fait selon la tradition de Forty Creek, c’est-à-dire que chaque type de grains est distillé et maturé séparément et par la suite, un assemblage est fait et finalement placé dans des barriques de « Port » pour une période d’affinage supplémentaire de deux ans. M. John K. Hall est également producteur de vin et il utilise alors ses propres barriques de « Port » pour faire vieillir ce whisky !

Petite nouvelle : Le 12 mars dernier, j’apprenais que Forty Creek Distillery Ltd serait vendu à Gruppo Campari ! En passant aux mains de ce géant, je me questionne à savoir si Forty Creek conservera son approche « hand crafted » ou bien devra-t-elle répondre aux exigences d’actionnaires réclamant sans cesse de la rentabilité et des revenus toujours plus élevés ? Seul l’avenir nous le dira…

Ma dégustation :

Couleur : Rubis foncé, reflets rubis, sirupeux

Nez : Fruits secs, tawny, épices

Goût : Fruits secs au sherry, épices, bois brûlé

Finale : Tawny port, toffee

D’un rubis intense rempli de reflets de la même couleur, ce whisky cache mal son jeu. On peut déjà imaginer les odeurs et saveurs vineuses de sherry et de porto. Côté texture il apparaît être assez sirupeux, le liquide enrobe bien les parois du verre et semble bien redescendre sans trop se presser, tout en oubliant quelques gouttelettes au passage.

Au nez, dès la première approche on sent l’influence du tonneau de « port ». Des fruits secs et figues baignant dans un porto du type Tawny lesquels sont accompagnés d’un caramel légèrement brûlé. Au second plan, quelques notes d’épices et une pointe d’alcool se manifestent. L’ensemble me rappelle un peu le Forty Creek Copper Pot mais avec beaucoup plus de raffinement.

Dès l’entrée en bouche les saveurs explosent. Fruits confits, dattes, figues et raisins secs, tous macérant dans un sherry légèrement épicé à la cannelle et la muscade. Par la suite, des saveurs de sucre brun et de bois légèrement brûlé se mélangent aux épices. Soudainement, un changement franc arrive! Le « port » arrive en trombe et domine l’ensemble.

En début de finale, c’est « à fond la caisse ! » pour le « Tawny port » ! Puis, un caramel toffee prend le dessus et calme le tout pour s’adoucir et s’étirer quelque temps.

J’aurais dû garder la joke de « Chest-Bras » pour celui-là ! En effet les saveurs de porto sont beaucoup plus prononcées que dans le BenRiach Tawny Port que j’avais dégusté il y a quelques semaines. Encore une belle réussite de M. Hall ! Forty Creek est vraiment une distillerie qui travaille très fort à devenir ma canadienne chérie !

Bon, maintenant je me dois d’essayer de mettre la main sur une bouteille de « Heart of Gold », s’il n’est pas trop tard ! Louis…

The Six Isles (# 122)

122 F 6 Isles vattedNom : The Six Isles

Type : Blended malts (anciennement « Vatted malts »)

Région : Les Îles, Écosse

Taux d’alcool : 43%

Site web : www.ianmacleod.com

Prix : environ 50$ au NB Liquor Store

Disponibilité : Ne semble plus disponible au NB Liquor Store

Le « 6 Isles » est préparé par Ian MacLeod Distillers et, comme son nom le laisse entrevoir, il est constitué d’un mélange de scotch single malts provenant des 6 Iles écossaises produisant du whisky : Islay, Jura, Skye, Mull, Orkney et Arran. Il est question d’un « Blended malts whisky » (anciennement « vatted malts »), il contient alors uniquement des singles malts, aucun whisky de grains n’entre dans sa composition. En plus, il est non filtré à froid et ne contient aucun caramel de coloration. Il est sans mention d’âge, mais après quelques recherches sur internet, ce serait des malts d’environ 8 à 10 ans.

Ma dégustation :

Couleur : jaune très pâle, texture sirupeuse

Nez : tourbe fumée, sucré, fruits, fleurs

Goût : très « Islay », fruits frais chocolat noir

Finale : miel, chocolat noir, boucane

Ce scotch est d’un jaune tellement pâle que si on est dans la pénombre d’une soirée feutrée et qu’on y jette un coup d’œil un peu trop rapide, on pourrait croire à un verre d’eau. Côté texture c’est par contre assez bien, les jambes, fines et bien allongées, tardent à redescendre au fond du verre.

Au nez, c’est la tourbe fumée et maritime d’Islay qui nous accueille, et ce, avec aplomb. Puis, quelques notes de bois et de noisette viennent chatouiller les narines (Ardbeg ?). Par la suite quelques parfums un peu sucrés de miel, de fruits frais et de fleurs viennent agrémenter le tout.

Dès l’entrée en bouche c’est l’assaut des saveurs d’Islay ! La tourbe, la fumée et les herbes salées dominent solidement. Par la suite, quelques notes un peu vertes et mentholées arrivent accompagnées d’une légère morsure d’alcool et d’épices passagères. Puis, on laisse la place à un choco-café bien noir. En début de finale, les fruits frais et le miel semblent vouloir faire acte de présence.

La finale est un peu sucrée avec quelques notes de miel, de fruits frais une petite amertume de chocolat noir à l’arrière-plan. Tout cela est par contre rapidement rabroué par une boucane de feu de camp et un sel marin qui persistent d’assez longs moments.

Un « vatted » assez intéressant et surprenant. J’aurais aimé par contre que le tout soit un peu plus équilibré et que l’on puisse ressentir davantage les saveurs des autres îles. Ici, c’est « Islay ! All the way ! »

Glenfiddich – 15 ans Solera Reserve (# 121)

121 F Glenfiddich 15 ans Solera ReserveNom : Glenfiddich – 15 ans Solera Reserve

Type : Scotch Single Malt

Région : Speyside, Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.glenfiddich.com/ca

Prix : 73,75$

Disponibilité :  SAQ #11027031

En 1896, William Grant et ses enfants construisirent à la main la distillerie et après un an de dur labeur, la distillerie Glenfiddich vit le jour. Leur version 12 ans est l’une des plus populaires et l’une des plus vendues dans le monde.  Il y avait toujours une bouteille verte triangulaire de « Glenfi » 12 ans dans l’armoire de mon père, un classique que je me dois de revisiter.  Ici, je vous présente plutôt une version différente et un peu plus âgé, le 15 ans Solera Reserve.  La méthode Solera est un procédé utilisé en Espagne pour la production du sherry voici un lien expliquant la méthode espagnole.

C’est un peu différent chez Glenfiddich.  Il débute par faire vieillir leur whisky en barriques de Sherry et de Bourbon pour un minimum de 15 ans.  Par la suite les barriques sélectionnées pour cette édition vont être transférées dans leur « Solera Vat » en pin, lequel n’est jamais complètement vidé, il reste donc toujours un peu de whisky vieillit du remplissage d’avant, et ainsi de suite… après le passage dans le « Solera Vat », une partie de ce whisky est ensuite transférée du Vat vers des foudres portugais (Portuguese tuns) pour la dernière étape de « mariage » avant l’embouteillage.  Par la suite de nouvelles barriques sont sélectionnées pour remplir à nouveau le « Solera vat » pour le prochain embouteillage, et ainsi de suite…

Voyons maintenant le résultat.

Ma dégustation :

Couleur : ambre orangé, reflets rosés

Nez : fruits blancs frais et cuits, cannelle

Goût : fruits frais, léger boisé, chocolat noir

Finale : légère amertume, chocolat noir, tabac frais

À la lumière du jour, la couleur de ce scotch est d’un léger ambre orangé offrant de beaux reflets teintés de rose.  La texture est moyennement sirupeuse, les coulisses sont nombreuses et fines et retombent lentement au fond du verre.

Les effluves qui se dégagent au-dessus du verre sont celles de fruits blancs.  Des poires Bartlett et des pommes Granny Smith fraîchement coupée sont bien présentes.  Par la suite, ces mêmes fruits se retrouvent dans une casserole à cuire lentement avec un soupçon de beurre, de sucre brun, de fruits confits et de cannelle.

En bouche c’est plutôt raffiné, délicat, frais et sucré.  Les fruits frais dans un sirop épicé sont au premier plan.  Par la suite, quelques notes de cannelle et de bois chatouillent la langue et ses papilles.  Puis apparaît le chocolat noir avec un retour de la Bartlett et quelques notes de fruits secs (raisins et pruneaux).

En début de finale, une petite pointe d’amertume suit le chocolat noir et les fruits secs.  Elle s’adoucit et un léger fruité-sucré prend place et est accompagné de légères notes de tabac frais.  Elle est un peu courte et ne s’étire par sur de longs moments, mais cela nous incite simplement à reprendre une autre lampée, et c’est parfait ainsi…

Avec le 15 ans Solera Reserve, Glenfiddich nous transporte dans un monde de saveurs douce, délicate et raffinée !  Un délicieux scotch qui saura plaire à tout coup.  Une valeur sûre que tout amateur devrait avoir pour la partager avec ses invités afin de les initier au monde des whiskies.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 747 followers

%d bloggers like this: