Archives de Catégorie: Angel’s Envy

Angel’s Envy – Port Wood Edition (# 182)

Nom : Angel’s Envy – Port Wood Edition 

Type : Straight Bourbon whiskey 

Région : Kentucky, É-U 

Taux d’alcool : 43,3% 

Site web : angelsenvy.com 

Prix : ±50$ US 

Disponibilité : non disponible en SAQ

Le Angel’s Envy est produit par la Louisville Distilling Co. situé bien évidemment dans la ville de Louisville, Kentucky. Leur Bourbon est confectionné à partir d’un mélange de céréales composé de 72% de maïs, 18% de seigle et de 10% d’orge maltée. Une fois distillé, le futur Bourbon sera vieilli pendant environ 6 ans dans des barriques de chêne américain ayant un niveau #3 de torréfaction.

Maintenant, ce qui distingue vraiment la Louisville Distilling Co. des autres distilleries c’est qu’après la période de vieillissement obligatoire du Straight Bourbon whiskey, le Bourbon passe par une période d’affinement supplémentaire de trois à six mois en barriques de chêne français importées directement du Portugal lesquelles ont servi au vieillissement du Porto. Par la suite, un assemblage en petit lot de 8 à 12 barriques sera fait pour l’embouteillage.

Ma dégustation :

Couleur : cuivre orangé, texture sirupeuse 

Nez : épices, petits fruits rouges, porto

Goût : épices, barrique, fruits rouges 

Finale : courte, vineuse, grains

Ce bourbon offre une belle robe cuivrée et légèrement orangée. Après quelques tournoiements du précieux liquide dans le verre, plusieurs minces coulisses se forment et redescendent très lentement au fond du verre.

Au nez, on a droit à un festival d’épices et de fruits rouges. En effet, cannelle, muscade et vanille côtoient avec aisance cerise, framboise et raisin rouge, le tout baignant dans le porto.  Pas mal invitant.

L’entrée en bouche est similaire au nez, c’est immédiatement l’attaque des épices, de la vanille et de quelques notes de bois sec. Par la suite les fruits rouges biens mûrs viennent apaiser les papilles et se laissent accompagner de quelques notes de maïs et de seigle, lesquelles nous rappellent qu’on est quand même en présence d’un Bourbon.  Le bois des barriques de porto vient par la suite apporter une petite touche de complexité en début de finale.

La finale, quoiqu’un peu écourtée, nous laisse sur des notes de barriques vineuses légèrement épicées lesquelles s’étirent, momentanément, sur le maïs, le seigle et la vanille.

C’est, selon moi, un bon Bourbon qui nous sort un peu des sentiers battus, les notes vineuses qu’apporte le passage en barriques de porto donne une touche unique et plutôt inhabituelle pour un Bourbon, et c’est bien plaisant. Peut-être que les « Hardcore Fan » de Bourbon le trouveront cependant un peu trop dénaturé.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :