Archives du blogue

The Arran Malt – Amarone Cask Finish (# 40)

TheArranMalt_Amarone Cask


Nom : The Arran Malt – Amarone Cask Finish

Type : Scotch single malt

Région : Ile d’Arran, Écosse

Taux d’alcool : 50%

Site web : www.arranwhisky.com

Prix : 60$

Disponibilité : SAQ #11544054 (plus disponible)

Pour ce scotch, la distillerie d’Arran a décidée de se lancer dans un affinage assez particulier, celui d’un vin rouge, mais pas n’importe quel vin rouge, le fameux Amarone italien. Pour savoir en quoi consiste le vin « Amarone », je vous invite à lire l’article de M. Jacques Benoît du journal La Presse sur le sujet. Une autre bonne décision de leur part, de garder leurs scotchs authentiques et naturels, sans ajout de caramel de coloration et sans filtrage à froid (non chill-filtered).

Ma dégustation :

Couleur : dorée pâle, reflets rosés, texture légère

Nez : vin rouge, fruits, alcool, céréales

Goût : tawny port, fruits, boisé

Finale : assez persistante, sucrée, légère

La couleur de ce single malt est assez particulière, la teinte plutôt dorée pâle est également garnie de reflets assez rosés, lesquelles témoignent de son séjour en barriques d’Amarone, ce fameux vin italien. La texture semble un peu légère, les jambes descendent plutôt rapidement et laissent de petites gouttelettes sur les rebords du verre.

Le nez est très intense et parfumé. Au premier plan, c’est frais et vif. Ce qui frappe en premier, c’est l’odeur d’un vin rouge mélangé à des oranges, un peu comme une bonne Sangria! La vivacité de l’alcool se fait également sentir. Par la suite, se joint un léger parfum fruité et sucré de raisins, de poire, de sucre d’orge et de zeste d’orange.

L’entrée en bouche est immédiatement sucrée. Puis, une vague de saveurs frappe comme un train! Le fruité d’un bon vin rouge, le caramélisé d’un tawny port, les fruits, le zeste d’orange aux épices. Un souffle d’alcool arrive ensuite pour se joindre à un boisé bien franc. Les papilles sont en plein travail! En entrée de finale, on finit par percevoir un certain piquant sur la langue et l’effet des tanins du bois sur les joues.

En ajoutant un peu d’eau, les saveurs s’adoucissent et on peut percevoir une petite touche céréalière à l’arrière plan.

La finale est franche, boisée et sucrée. Le bois prend maintenant beaucoup de place et les arômes de vins deviennent de plus en plus celles d’un tawny. Par contre, ces saveurs sucrées et fruitées se dissipent assez rapidement pour ne laisser que la sensation du bois en bouche.

C’est mon deuxième Arran, le premier était le 10 ans (voir ma fiche ICI) et encore une fois, cette toute jeune distillerie m’impressionne! Je me demande ce que les autres « Cask finisk » ont à offrir, Bourbon et Sherry, deux mots qui déjà m’inspirent beaucoup! Malheureusement le Amarone Cask Finish n’est plus disponible à la SAQ, mais qui sait peut-être reviendra-t-il? Et s’il était appelé à revenir, malgré une finale un peu courte, je vous le recommande fortement, une bien belle expérience!

The Arran Malt – 10 ans (# 25)

025 F Arran Malt 10yoNom : The Arran Malt – 10 ans

Type : Scotch single malt

Région : Ile d’Arran, Écosse

Taux d’alcool : 46%

Site web : www.arranwhisky.com

Prix : 46,50$

Disponibilité : SAQ #10784144

La Distillerie d’Arran est bien évidemment située sur l’île d’Arran. Avec ses 432 km2, elle est la septième plus grande île d’Écosse (la populaire Islay fait 620 km2). La distillerie débuta ses opérations en 1993, mais fut officiellement fondée en 1995, ce qui en fait l’une des plus jeunes distilleries d’Écosse. À ses débuts, elle offrit des embouteillages spéciaux sans mentions d’âges, lesquels étaient assez bien reçus par les amateurs de scotch whisky malgré leurs très jeunes âges (entre 3 et 7 ans). Maintenant on peut trouver des embouteillages de 10 ans et de 14 ans. Ils ont également des éditions « single cask » Sherry et Bourbon (tous deux disponibles à la SAQ) et des éditions « cask finish » Amarone (disponible à la SAQ), Sauterne et Porto (non disponibles à la SAQ). Je vous présente maintenant le 10 ans.

Ma dégustation :

Couleur : dorée pâle, assez sirupeux

Nez : zeste d’agrumes, céréales, sucre d’orge

Goût : agrumes, fruits, malté

Finale : assez persistante, sucrée, légère

La couleur de ce single malt et plutôt dorée pâle et il est assez sirupeux pour laisser de belles coulisses sur le rebord du verre.

Au nez, c’est frais, vif, sucré et céréalier. On sent une certaine fraîcheur et une vivacité émanant des fruits et du zeste de différents agrumes, plus particulièrement l’orange. C’est également sucré, un sucre d’orge bien caramélisé. Le tout est très agréable et bien balancé.

En bouche, c’est tout aussi agréable et rempli de fruits et de douceur, mais avec une certaine vivacité rafraîchissante. Les agrumes et les fruits prennent le premier plan et sont accompagnés par une amertume bien balancée. Un très léger salin, pas aussi fort que certains d’Islay, tente faire sa place, mais est rapidement remis à l’arrière-plan par les fruits. Il y a également un sucré, qui n’est pas vraiment caramélisé mais plutôt malté, lequel est constamment présent en bouche, ce qui apporte une certaine douceur.

La finale est assez persistante pour un scotch de 10 ans. Elle est sucrée et maltée et on goûte encore les fruits. On ressent également la vivacité et l’amertume des agrumes et de leurs zestes et très tard en finale, le salin refait surface. Très agréable et léger comme whisky.

Cette distillerie me surprend beaucoup! Elle est d’une jeunesse frappante et pourtant elle démontre du savoir-faire et de l’expérience dans la confection de ce single malt. Je crois que je vais me laisser tenter par une autre de leurs éditions, soit le Amarone cask finish ou le Bourbon single cask, lesquelles sont apparemment pas mal du tout !

Pour le prix demandé, c’est vraiment un bon scotch. Tout en étant vif et frais, il se laisse boire facilement et agréablement. Un scotch qui se dégustera sûrement très bien sur la terrasse lors des chaudes fins de soirées d’été, et ce, bien entendu sans glaçon, mais ceci est bien sûr une simple question de goût !

%d blogueueurs aiment cette page :