Archives du blog

Glen Moray 12 ans (# 186)

Nom : Glen Moray – 12 ans

Type : Scotch single malt

Région : Speyside, Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : glenmoray.com

Prix : 48,75$

Disponibilité : SAQ #11904363

Glen Moray est une distillerie du Speyside située sur les berges de la rivière Lossie près de la ville d’Elgin. Elle était initialement une brasserie du nom de West Brewery et elle fut convertie en distillerie en 1897. Elle a été par la suite vendue aux propriétaires de Glenmorangie vers 1920 et est depuis 2008 la propriété de la compagnie française La Martiniquaise. La gamme des whiskies de Glen Moray est plutôt conventionnelle avec ses éditions de 12, 15 et 18 ans ainsi qu’une version « premium » de 25 ans d’âge. Ils offrent également une version tourbée à environ 40ppm.

Malheureusement la SAQ nous offre seulement la version 12 ans que je vous présente aujourd’hui.

Ma dégustation :

Couleur : or pâle, reflets dorés, sirupeux

Nez : fruits frais, sucre blanc, vanille boisée

Goût : fruits frais et confits, boisé, vanille

Finale : longue, sucrée, fruitée et boisée

Au visuel, ce scotch est d’un invitant or bien brillant offrant des reflets dans la même palette de doré. Sa texture est légèrement sirupeuse, les jambes sont tout de même nombreuses, larges et redescendent lentement au fond du verre.

Au nez, dès l’approche du verre c’est un panier de fruits du verger bien frais telles que la pomme verte, la poire et la pêche blanche le tout saupoudré de sucre blanc. Par la suite une légère touche de bois toasté et une douce vanille se mélangent à l’ensemble.

En bouche, c’est fruité, sucré, mais en toute délicatesse. Les fruits du verger sont encore au rendez-vous, mais maintenant quelques abricots secs et d’oranges confites se mélangent à l’ensemble. Puis, le bois légèrement torréfié fait apparaître une belle vanille légèrement épicée à la cannelle et au gingembre (mais quand même à faible dose). La douceur sucrée, légèrement boisée et épicée tapisse le palais et apporte un sourire sur mes lèvres.

La finale est un peu courte mais plutôt plaisante, elle est légèrement fruitée, sucrée et boisée, c’est tellement agréable que ça donne le goût d’y replonger aussitôt… dangereux !

Un très bon petit scotch facile d’approche et sans prétention, et avec un certain degré de complexité, parfait pour ceux qui voudraient s’initier au monde des singles malts, sans se ruiner… personnellement ce serait une bouteille que je pourrais avoir souvent sous la main.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :