Archives du blogue

Kilkerran 12 ans (# 218)

Nom : Kilkerran 12 ans

Type : Scotch single malt

Région : Campbeltown, Écosse

Taux d’alcool : 46%

Site web : kilkerran.scot

Prix : 85,50$

Disponibilité : SAQ #13343539

Le Kilkerran 12 ans est produit par la Mitchell’s Glengyle Distillery, une “nouvelle” distillerie de la région de Campbeltown…  Nouvelle ? oui et non, elle a été fondée en 1872 par William Mitchell, le fils du fondateur de la distillerie Springbank, sa voisine.  Après quelques années difficiles au tournant du siècle, elle a dû malheureusement fermer ses portes. Ce n’est qu’en l’an 2000 qu’elle fût ravivée par la Mitchell’s Glendyle Limited, dirigée par Hedley Wright, Président de la J&A Mitchell and Co, propriétaire de Springbank.  M. Wright est également l’arrière petit neveu du fondateur original, William Mitchell !

Et pourquoi le nom Kilkerran ?  Eh bien, la distillerie se serait inspirée du nom de la première colonie établie par St-Kerran et ses religieux, la “Ceann Loch Cille Chiarain”.  L’emplacement correspond de nos jours à la ville de Campbelltown.

Ma dégustation :

Nez : Grains secs, huile de citron, tourbe

Goût : Huile de citron, tourbe, fruits secs, fumée

Finale : Zeste d’agrumes, tourbe fumée, courte

Avec sa couleur or plutôt pâle, ce scotch rappelle légèrement ce qui est offert sur l’île d’Islay.  Au nez, c’est des grains secs, de l’huile de citron et de sel marin, le tout mélangé à une tourbe légèrement crasseuse, mais quand même en retrait.

En bouche, huile de citron rappelant un peu les meubles antiques. Par la suite, une tourbe sale un peu industrielle tente de prendre place.  Puis, le tout est remplacé par le retour des agrumes, surtout le zeste de citron, des fruits secs au miel et d’un peu de fumée.

La finale, quoiqu’un peu courte, nous offre quelques notes de tourbe et de zeste d’agrumes tout en demeurant légèrement fumée et sucrée…

C’est un scotch assez particulier, il me semble un peu difficile à interpréter… il est un peu industriel, un peu sur les fruits et les agrumes, tout en demeurant relativement facile à boire !

Mystérieux, robuste et sauvage, qui, une fois apprivoisé, il se laisse cajoler assez aisément !

%d blogueurs aiment ce contenu :