Archives du blogue

Jim Beam – Rye Pre-Prohibition Style (#197)

Nom : Jim Beam – Rye Pre-Prohibition Style

Type : Straight Rye whiskey

Région : Kentucky, É-U

Taux d’alcool : 45%

Site web : jimbeam.com/rye

Prix : 29,85$

Disponibilité : SAQ #13271723

Je m’attaque à un autre classique américain, le Jim Beam Rye, mais cette fois, la nouvelle itération qui a été revampée “Pre-Prohibition Style”, (le Green Label) qui serait en fait la même recette que l’ancien Yellow Label, mais embouteillé à 45% au lieu de 40%…

Ma dégustation :

Couleur : Ambrée, reflets orangés, texture sirupeuse

Nez : Pain de seigle, épices de boulangerie, poivre noir

Goût : Pain de seigle, épices, sucre brun, fruits rouges

Finale : Longue, épicée et sucrée

Le Jim Beam Rye Pre-Prohibition Style est d’un ambre orangé qui offre des reflets d’autant plus orangés,  plutôt classique pour un américain.  La texture semble être relativement sirupeuse, plusieurs jambes bien minces se forment et s’éternisent sur les paroi du verre.

Au nez, c’est directement le pain de seigle sortant du four qui nous accueille.  Par la suite, les notes biens épicés et poivrés d’un bon rye s’annoncent, le poivre noir fraîchement moulu se mélange à la cannelle, la muscade et au poivre de Jamaïque (allspice).  La mie de pain chaud revient un bref instant.

En bouche, c’est chaud et épicé ! Encore le pain de seigle, et les épices sont au premier plan.  Le côté cannelle des épices me rappelle les bonbons que j’adorais étant plus jeune, les Hot Tamales ! C’est piquant et épicé à souhait et le poivre noir vient ensuite en ajouter une couche.  Un peu de sucre brun, de petits fruits rouges (framboises et mûres) et de barrique légèrement toastée viennent adoucir l’expérience.

La finale est relativement longue, épicée à souhait et légèrement sucrée.  Le petit côté légèrement aigre que je perçois habituellement dans les ryes fait maintenant son entrée, et c’est bienvenue.

Pour l’amateur d’épices et de piquant que je suis, je dois dire que ce rye livre la marchandise et fait amplement son travail.  En bonus, à moins de 30$, je dois avouer que j’ai l’impression qu’il sera un compagnon de terrasse avec l’été qui s’en vient… deux glaçons et une tranche d’orange… pas plus, ni moins…

Advertisements
%d blogueurs aiment ce contenu :