Archives du blogue

Maltus 2014 « Inspiration Islay » – Simple Malt par Brasseurs Illimités (# 144)

144 F Maltus Islay 2014Nom : Maltus 2014 « Inspiration Islay » – Simple Malt (Brasseurs Illimités)

Type : Liqueur de malt

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 11,9 %

Site web : http://www.brasseursillimites.com/

Prix : 21$

Disponibilité : Épiceries fines et dépanneurs spécialisés

Cette version « Inspiration Islay » de la Maltus de Brasseurs Illimités est préparée comme la version régulière mais des malts fumés et tourbés ont été utilisés, un peu comme certains scotchs whiskies de l’ile d’Islay. Ce sera bien intéressant de voir quelle sera l’intégration de ces nouvelles saveurs avec le côté plus sucré et liquoreux de la version régulière. Sans plus attendre, plongeons dans ce nuage de fumée enivrant…

Ma dégustation :

Couleur : cuivre rougeâtre foncé, effervescence quasi absente

Nez : poisson fumé, malt caramélisé, torréfaction, boisé léger et sirop d’érable

Goût : fumée tourbée, malt sucré, caramel brûlé, café espresso

Finale : érable sucré, boisée, longue 

Comparée à la version originale, cette Maltus « Islay » est également aussi d’un cuivre profond et rougeâtres mais beaucoup plus foncé et son effervescence y est presque absente. Côté texture c’est similaire.

Au nez, c’est similaire mais avec un côté fumé assez marqué. C’est fumé, mais pas comme une Rauchbier, plutôt comme du bon hareng bien boucané et salé de la Gaspésie. Puis le sucré du malt caramélisé fait son apparition, mais il est facilement dominé par la fumée tourbée. À l’arrière-plan, quelques notes de torréfaction et de boisé font acte de présence.

En bouche, c’est le « clash » de la fumée tourbée et des sucres du malt, du caramel et des épices. Le caramel est légèrement brûlé et s’accompagne de quelques notes amères de café espresso, d’épices et de bois sec.

En finale, la fumée du hareng boucané revient et s’étire en développant quelques notes rappelant celles d’un feu de camp éteint, assez typique de certains scotchs d’Islay, bien sûr pas avec autant de puissance, et de persistance, mais le résultat est quand même convaincant !

Certaines notes dites « Islay » sont bien présentes dans cette version spéciale de la Maltus. La fumée, un peu de tourbe, les essences maritimes et quelques notes de créosote sont de la partie. Les scotchs ayant la cote ces temps-ci, l’idée est bonne et l’expérience en vaut la chandelle. Je ne serais pas surpris que cette version soit malheureusement déjà entièrement épuisée ! Est-ce qu’elle deviendra une édition régulière à côté de la Maltus en 2015 ? Je l’espère bien !

Maltus 2014 – Simple Malt par Brasseurs Illimités (# 143)

143 F Maltus 2014Nom : Maltus 2014 – Simple Malt (Brasseurs Illimités)

Type : Liqueur de malt

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 11,9 %

Site web : http://www.brasseursillimites.com

Prix : 25$

Disponibilité : Épiceries fines et dépanneurs spécialisés

Encore cette année j’ai mis la main sur la version 2014 de la « Maltus » de Brasseurs Illimités. Cette fois c’est grâce à ma blonde et les enfants qui me l’ont offerte pour Noël… avec en prime la version « Inspiration Islay », pour laquelle une fiche suivra bien évidemment !

Si on se souvient bien, les versions 2012 et 2013 étaient relativement similaires. Voyons maintenant si le brasseur fait preuve de constance. Je vais encore faire une petite comparaison avec mes notes de dégustation des éditions 2012 et 2013. Je vous invite donc à les relire avant de continuer : « Maltus – 2012 » (fiche # 052) et « Maltus – 2013 » (fiche # 115).

Ma dégustation :

Couleur : cuivre rougeâtre, effervescence très faible

Nez : malt caramélisé et torréfié, boisé léger et sirop d’érable

Goût : malt sucré, caramel à l’érable, fruits confits, boisé

Finale : érable sucré, boisée, longue

Encore une fois, côté apparence tout semble pas mal identique aux versions 2012 et 2013 (selon mes notes). Cuivre profond et reflets rougeâtres, effervescence très faible, c’est l’effet voulu. La texture encore assez sirupeuse.

Au nez, c’est similaire à la « 2013 », le malt bien sucré et caramélisé est à l’avant-plan le tout avec toujours la légère touche de torréfaction. À l’arrière-plan, le boisé est léger mais cette fois, la vanille laisse sa place au sirop d’érable.

En bouche, c’est toujours sucré et malté et les bulles se font toujours plutôt discrètes. Le soupçon de caramel brûlé et la tire d’érable sont toujours présents et ils s’accompagnent de fruits confits assaisonnés d’épices et de bois sec.

La 2013 avait un petit côté de chaleur d’alcool bien présente. Cette fois, c’est plus intégré et l’alcool ne se fait presque pas ressentir. Toujours sur le sucre, la finale offre des saveurs d’érable, de malt sucré et de boisé, lesquels s’étirent et perdurent pendant de très longs moments.

Après trois années consécutives, je peux constater que le produit est, malgré quelques différences minimes, très similaire d’année en année et que le Maître Brasseur est très constant dans la reproduction de la recette de son produit. Si vous avez aimé cette version, il est fort à parier que vous aimerez la 2015. On a déjà hâte à décembre prochain !

Maltus 2013 – Simple Malt par Brasseurs Illimités (# 115)

115 F Maltus 2013Nom : Maltus 2013 – Simple Malt (Brasseurs Illimités)

Type : Liqueur de malt

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 11,9 %

Site web : http://www.brasseursillimites.com

Prix : 25$

Disponibilité : Épiceries fines et dépanneurs spécialisés

Aujourd’hui, on déguste (encore) « La Maltus » de la gamme Simple Malt des Brasseurs Illimités, mais la nouvelle version parue à la fin de 2013. Pour cette fiche, je vais faire une petite comparaison avec mes notes de dégustation de l’édition 2012. Je vous invite donc à la relire avant de continuer : « La Maltus – 2012 » (fiche # 052).

Ma dégustation :

Couleur : cuivre rougeâtre, effervescence très faible

Nez : malt caramélisé et torréfié, boisé léger et vanille

Goût : malt sucré, caramel à l’érable, fruits confits, boisé

Finale : érable sucré, boisée, longue

Côté apparence, par rapport à la version 2012, tout semble pas mal identique. Elle est d’un cuivre profond laissant apparaître des reflets rougeâtres. L’effervescence est faible, les bulles sont très fines. La texture semble être un peu plus sirupeuse par contre, de minces coulisses se forment sur mon verre tulipe Spiegelau.

Au nez, c’est similaire à la « 2012 », malt sucré et caramélisé, un peu de torréfaction. Le boisé et la vanille sont bien campés à l’arrière-plan. Une petite nouveauté, une légère odeur acidulée (pomme verte ou poire?) semble vouloir se faire une place.

En bouche, c’est un peu différent, c’est toujours sucré et malté mais cette fois-ci, les bulles sont plutôt discrètes, voire même absentes sur la langue. Le caramel brûlé est présent, mais me rappelle plutôt la tire d’érable trop chauffée. Ensuite, les cerises et fruits confits sont toujours bien là avec des notes de bois sec et d’épices. Nouveauté, réglisse noire (ou de l’anis?) se présente avec discrétion en début de finale.

Avec la « 2013 », on peut aussi ressentir une petite chaleur à l’intérieur, est-ce bien 11,9% d’alcool ? Moi, je « call » plutôt un bon 18% d’alcool ! La finale est toujours aussi sucrée, les saveurs d’érable et de boisé persistent. Les notes de malt, d’érable, de bois et de fruits confits se mélangent et s’étirent de très longs moments. La petite amertume perçue dans la « 2012 » est absente de cette version.

Finalement le produit semble assez similaire à la recette 2012 mais avec quelques notes légèrement différentes, surtout en bouche et en finale. Est-ce une amélioration ? Je crois que oui car, selon moi, les notes d’érable et les subtilités d’épices apportent une nouveauté intéressante. Par contre, les notes de Bourbon semblent cette fois un peu plus discrètes. Question au brasseur : Est-ce parce qu’on a utilisé les mêmes barriques (refill) ou bien elles proviennent d’une autre distillerie ?

Voici mon commentaire final à propos de la Maltus 2012, lequel s’applique également pour la 2013 :

« Une très belle réussite ! Elle me rappelle légèrement les bières de type « Scotch Ale » ou « Wee Heavy » qu’on aurait fait vieillir en fûts de chêne, mais la complexité et la profondeur qu’on y retrouve fait en sorte qu’elle se doit d’être classée dans une catégorie bien à part. »

La @Décapsule des Citrouilles!

La Décapsule Collective des frères Atman avec JF Pilon et moi-même est de retour!! En effet, hier soir à 21h, nous dégustions pour vous, en direct, les trois bières à la citrouille les plus populaire de l’automne au Québec, La St-Ambroise Citrouille de Brasserie McAuslan, La Scie-Trouillarde des Brasseur du Temps et La Magouille de Brasseurs Illimités.

Comme à l’habitude, je suis entouré de Spécialiste de bières et nous discutons de ces trois bières, tout en donnant nos appréciations et commentaires sur chacune d’elles. Bien sur les discussions ne s’en tiennent pas uniquement à ces bières et nous abordons plusieurs sujets différents…accords de bouffe, d’autres micro-brasseries, le brandy, le Calvados, l’Armagnac, un peu de whisky… Bref, des moments de plaisirs et quelques situations loufoques …

Serez-vous parmi nous “live” à la prochaine Décapsule Collective ?

Maltus 2012 – Simple Malt par Brasseurs Illimités (# 52)

Maltus
Nom : Maltus – Simple Malt (Brasseurs Illimités)

Type : Liqueur de malt

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 11,9 %

Site web : http://www.brasseursillimites.com

Prix : 25$

Disponibilité : Épiceries fines et dépanneurs spécialisés

Aujourd’hui, je vous présente un autre produit de chez nous, « La Maltus » de la gamme Simple Malt des Brasseurs Illimités. Une bière cette fois ? En quelque sorte, c’est une liqueur de malt. Par contre, le maître brasseur nous suggère de plutôt la déguster comme un bon Scotch, deux doigts à la fois, et il nous ordonne : « n’allez surtout pas vous en servir une pinte bien fraîche! »

Presque sans houblon, une seule variété de malt, effervescence très faible, vieillie pendant 9 mois dans des anciens fûts de chêne ayant contenu du Kentucky Bourbon de marque Jim Beam ! Tous ces éléments réunis m’inspiraient et c’est alors que j’ai décidé de partager mon expérience avec vous.

Quant à la disponibilité de ce produit, elle est presque nulle maintenant. En effet, l’engouement des québécois pour les bières de microbrasseries pousse leurs maîtres brasseurs à se dépasser et à créer des produits de plus en plus d’exception. Le hic, c’est que ces produits spéciaux sont souvent brassés en de très petites quantités et les consommateurs aux aguets se les arrachent.

Personnellement, je suis choyé d’avoir dans ma ville un petit commerce du nom de Saveurs Unies. Une épicerie fine où l’on peut se procurer une belle variété de produits du terroir québécois ainsi que des huiles d’olives fines, vinaigres balsamiques, sels, épices, fines herbes et bien sûr, une très belle sélection de bières de microbrasseries québécoises. La boutique Saveurs Unies est fièrement tenue depuis 2010 par des gens exceptionnels. Chantal Héroux et son conjoint Stéphane communiquent bien leurs passions et connaissent à fond les produits offerts et n’hésitent pas à partager leurs découvertes avec la clientèle. En entrant dans la boutique, on se sent presque chez-soi, l’accueil y est toujours jovial et invitant. Si vous passez par Terrebonne, insérez à votre horaire un petit arrêt chez Saveurs Unies, vous ne le regretterez sûrement pas !!

Saveurs Unies
547, boul. Des Seigneurs
Terrebonne (Québec)
(450) 964-0000

Page Facebook : www.facebook.com/pages/Saveurs-Unies

C’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai pu mettre la main sur cette bouteille. Maintenant, ouvrons cette Maltus :

Ma dégustation :

Couleur : cuivre rougeâtre, effervescence très faible

Nez : malt caramélisé et torréfié, boisé léger et vanille

Goût : malt sucré, caramel, cerises noires, vanille, boisé

Finale : sucrée mielleuse, « bourbonnée » et boisée, longue et onctueuse

La couleur est d’un cuivre profond avec des reflets rougeâtres. Au premier regard, pour une « bière », l’effervescence est plutôt faible, les bulles sont très fines et peu nombreuses mais une petite mousse demeure tout autour du verre. La texture est peu sirupeuse.

Au-dessus du verre, l’odeur sucrée du malt caramélisé et légèrement torréfié est bien présente et domine le bouquet olfactif. En arrière plan on peut constater qu’un petit combat prend place entre des parfums de vanille et de boisé, lesquels se battent pour gagner leur place.

L’entrée en bouche est sucrée et maltée et les fines bulles picotent légèrement la langue. Ensuite, un caramel légèrement brûlé accompagné de cerises noires et de fruits confits prennent place au devant. Tout comme au nez, les notes de boisés et de vanille sont présentes et chatouillent les papilles.

En début de finale, une petite sensation chaleureuse se fait sentir. En bouche, c’est un sucré un peu mielleux et boisé qui demeure. Après quelques instants, l’ensemble laisse une sensation ressemblant légèrement à un bourbon, mais en plus doux. Ensuite, le sucré du malt revient et se mélange maintenant avec une pointe légèrement amère.

Notez bien qu’une fois entamée, elle peut se conserver quelques semaines sans grande dégradation, bien entendu si on a pris soin de refermer le bouchon « swing top ».

Une très belle réussite! Elle me rappelle légèrement les bières de type « Scotch Ale » ou « Wee Heavy » qu’on aurait fait vieillir en fûts de chêne, mais la complexité et la profondeur qu’on y retrouve fait en sorte qu’elle se doit d’être classée dans une catégorie bien à part.

En effet, elle peut se servir comme un bon Scotch. Par une belle soirée d’hiver, à petite lampée, bien lentement dégustée et le tout chaleureusement accompagné 😉

%d blogueueurs aiment cette page :