Archives du blogue

Tullamore D.E.W. (# 150)

150 F Tullamore DEWNom : Tullamore D.E.W.

Type : Blended Irish whiskey

Région : Irlande

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.tullamoredew.com

Prix : 33,45$

Disponibilité : LCBO #71746 (pas disponible à la SAQ)

Cette année, les vacances estivales étaient sur les plages du New Jersey. Au beau milieu d’une semaine chaude et ensoleillée, je me retrouve un mercredi soir seul à la piscine à relaxer avec un bon livre. En effet, les enfants et ma conjointe sont partis sur le “Boardwalk”, je suis entre deux chapitres, pourquoi pas une petite dégustation express sur le bord de la piscine…

Ma dégustation :

La Couleur est d’un bel or offrant des reflets orangés accompagnant à merveille le coucher de soleil qui se prépare. La texture est plutôt moyenne, les jambes minces mais bien persistantes et collent à la paroi du Glencairin.

Le Nez offre quelques arômes fruités. Les fruits frais tels la clémentine, la poire et les raisins verts juteux sont au premier plan. Par la suite, la “Bubble gum” rose accompagne quelques notes d’épices et une légère brûlure d’alcool.

En bouche, un Goût rappelant encore la clémentine et la poire est au premier plan. Par la suite, prunes aux épices macérant dans l’alcool chauffent légèrement la bouche… Quelques notes de tabac frais font acte de présence à l’arrière-plan.

La Finale, plutôt courte mais bien rafraîchissante est marquée par le retour des fruits juteux avec une petite amertume de zeste d’agrumes.

Pas mal du tout, je dirais que c’est un whiskey bien désaltérant ! Surtout à 20h sur la terrasse par une belle soirée chaude et humide…

Bushmills – Black Bush (# 64)

Bushmills Black BushNom : Bushmills – Black Bush 

Type : Blended Irish whiskey 

Région : Irlande 

Taux d’alcool : 40% 

Site web : www.bushmills.com

Prix : 37,45$ 

Disponibilité : LCBO #61374 (Pas disponible à la SAQ) 

Cette fois-ci, je participe à un « Flash Mob Blog », qu’est-ce que c’est? Et bien voici la petite histoire : 

Un groupe de blogueurs discutait les bienfaits de déguster des whiskies ensemble sur Facebook. Plusieurs étaient intéressés par le concept, c’est alors qu’une idée germa dans l’esprit de Johanne McInnis (@whiskieLassie sur Twitter), une blogueuse de renom et également juge pour le Canadian Whisky Awards 2012. Cela n’avait jamais été fait auparavant et l’idée lui semblait très amusante et intéressante. C’est alors qu’elle pensa à un whisky, à une date et au désir d’avoir le plus grand nombre de blogueurs qui, simultanément, vont poster leurs commentaires et notes de dégustation sur ledit whisky. Voilà qu’est né le « Flash Mob Blog »! Avec l’arrivée de la St-Patrick le 17 mars et la disponibilité plutôt facile mondialement du Bushmills Black Bush (sauf à la SAQ?), et son coût plus qu’abordable, un whiskey irlandais pour la fête des irlandais…concept! 

Alors aujourd’hui le 17 mars à 11h (heure du Québec) plus d’une vingtaine de blogueurs, d’aussi loin qu’Israël jusqu’à la Californie, ont mis en ligne simultanément leur billet sur leur blogue respectif! Ce sera un « Black Bush » Takeover ! 

Le Black Bush est un « blended whiskey » irlandais fait d’un mélange d’environ 80% de « single malt » ayant maturé jusqu’à sept ans dans des barriques de sherry Oloroso espagnol et de Bourbon. 

Avant de commencer, je tiens tout d’abord à remercier Jean-François Pilon (@JFPilon sur twitter) pour l’échantillon. 

Ma dégustation : 

Couleur : dorée-cuivrée reflets rosés, moyennement sirupeux 

Nez : fraîcheur, épices, fruits confits et cerises 

Goût : sucré, fruits confits, épices, boisé 

Finale : sucrée, boisée, épicée, longue 

Bushmills Black Bush-verreDans mon verre sur pied, le whiskey donne une impression de richesse, sa couleur dorée, légèrement cuivrée et lorsque regardé à la lumière, il prend une petite teinte légèrement rosée. La texture est moyennement sirupeuse, les jambes sont minces et nombreuses et redescendent aisément au fond du verre. 

Au-dessus du verre, c’est frais et vif, un peu comme L’Original (un trait chez Bushmills?), mais le sucré fruité est plutôt celui de fruits confits et beaucoup de cerises, plus précisément les cerises confites dans le sirop. Par la suite, des notes d’épices se joignent à un léger boisé et traversent cette barrière de fruits pour se joindre à cette danse olfactive. Des fragrances céréalières sont également présentes à l’arrière-plan. 

L’entrée en bouche est vive et relativement sucrée. Les fruits confits sont au premier plan. Les pruneaux, les abricots et les cerises, le tout accompagné d’épices de boulangerie et de fines notes boisées lesquelles tapissent chaleureusement la langue. De légers tanins sont également perceptibles sur les joues. Ce qui est surprenant c’est que le goût des cerises est beaucoup moins présent qu’au nez, il est bien là mais moins dominant. Ensuite, des notes boisées et une chaleur d’alcool nous enchantent et nous préparent à la finale! Merveilleux! 

La finale est sucrée et boisée. Les fruits confits sont toujours très présents et sont accompagnés d’un léger goût épicé, lequel picote la langue. Un fin goût boisé est également présent tout au long de cette finale et laisse une sensation riche et chaleureuse, et ce, pour de longs moments! 

Ah! Le Bushmills Black Bush, quel beau whiskey! Il n’est malheureusement pas disponible à la SAQ, et pourquoi donc? (il l’est chez nos voisins Ontariens). Aussi, si vous passez chez nos voisins du sud, je vous souligne que j’avais déjà acheté une bouteille, il y a quelques années, pour 21$, une occasion à ne pas manquer!! 

Bonne St-Patrick et Sláinte Mhaith !

Bushmills Black Bush St-Patricks-Day-Hat

Jameson (# 63)

Jameson

Nom : Jameson

Type : Blended Irish whiskey

Région : Irlande

Taux d’alcool : 40%

Site web :www.jamesonwhiskey.com

Prix : 32,25$ 

Disponibilité : SAQ #00010157

La distillerie John Jameson & Sons a été fondée en 1780 par un homme d’affaires écossais du nom de John Jameson. Oui vous avez bien lu, le whiskey irlandais le plus populaire au monde est en réalité la création originale d’un « scotsman »! Ironique n’est-ce pas!

La distillerie originale était située dans Bow Street à Dublin et était à l’époque l’une des plus importantes d’Irlande. Cette distillerie est aujourd’hui un musée sur le whiskey et toute la production se fait maintenant à la distillerie très moderne située à Midleton. La marque est aujourd’hui la propriété du groupe français Pernod Ricard.

Pour faire le whiskey Jameson, deux céréales sont nécessaires, soit l’orge (maltée et non maltée) ainsi que le maïs. Une fois la fermentation de l’orge complétée, la distillation se fait dans la pure tradition irlandaise, soit par triple distillations dans des « Pot Stills ». Le premier passage prend place dans le « Wash Still », ensuite dans le « Feints Still » et finalement dans le « Spirit Still » afin d’obtenir un liquide ayant un taux d’alcool d’environ 80% à 85%. Pour le maïs fermenté, il est également distillé trois fois, mais dans un « column still » et ce, jusqu’à l’obtention d’un alcool délicat à un taux de 94.4%. Par la suite, les deux alcools sont réduits avec de l’eau afin d’obtenir un taux entre 60-70% d’alcool et mis en barriques. Les barriques utilisées sont d’anciens tonneaux de Bourbon, d’anciens « sherry butts » et « port pipes ». Une fois le vieillissement terminé, le taux d’alcool est ramené à 40% et le tout est finalement embouteillé.

Et maintenant, Sláinte Mhaith !

Ma dégustation :

Couleur : dorée, reflets ambrés, texture mince

Nez : céréales, feuillage vert, fruits verts

Goût : doux, sucré, salade de fruits extra cerises, épices

Finale : amère et cassonade brûlée, assez longue

La couleur de ce whiskey irlandais est d’un doré avec de légers reflets ambrés plutôt pâles. La texture semble tout de même assez mince malgré les nombreuses jambes sur les rebords du verre. Elles ne parviennent pas à redescendre au fond du verre.

Au nez, c’est discret et simple. Au premier plan, ce sont les céréales qui arrivent accompagnées d’une certaine odeur de feuillage vert, ça me rappelle l’été quand je taille les arbustes dans le jardin. À l’arrière plan, les effluves de fruits verts comme la pomme Granny Smith et la poire Bartlett. Un sucre un peu cassonade est également présent.

L’entrée en bouche est douce, sucrée et assez délicate. Les fruits (notamment la poire, la pèche et la pomme) sont accompagnés d’une petite saveur de cerises, un peu comme une salade de fruits en coupe « Del Monte » extra cerises! Par la suite, les épices, le boisé ainsi qu’une cassonade légèrement brûlée s’installent et apportent un peu de charpente. Un goût légèrement amer prend place et nous entraîne vers la finale.

La finale est drôlement amère et sucrée en même temps, comme si on avait croqué un pépin de pamplemousse tout en prenant une cuillerée de cassonade qui aurait trop chauffée? (cette sensation est relativement modérée). La longueur de la finale est tout de même surprenante et agréable.

Ce whiskey irlandais n’est pas l’un des plus vendus sur la planète pour rien. En effet, il livre la marchandise, peut-être un peu sans éclat, mais on ne pourrait pas non plus lui reprocher d’être « drabe ». Il saura plaire à un très grand nombre d’amateurs et également aux néophytes qui cherchent à élargir leurs horizons, et c’est probablement la raison pour laquelle tant de gens l’achètent !

Petit rappel en terminant, prochaine soirée du club Whisky Montréal, le 26 mars 2013, sous le thème « Les Irlandais ».

www.whiskymontreal.ca

Bushmills – Original (# 62)

Bushmills Original

Nom : Bushmills – Original 

Type : Blended Irish whiskey 

Région : Irlande 

Taux d’alcool : 40% 

Site web : www.bushmills.com 

Prix : 30,50$ 

Disponibilité : SAQ #10753874

Saviez-vous que The “Old Bushmills” Distillery serait la plus ancienne distillerie légalement enregistrée au monde. En effet, son permis d’opération fut le premier à être émis officiellement en 1608 ! Le Bushmills Original est un “blended whiskey” de triple distillation dans lequel des single malts irlandais sont mélangés à des whiskies de grains irlandais. La triple distillation est la coutume en Irlande, ce qui habituellement donne des whiskies plus légers et délicats.

C’est un petit échantillon de 50ml que j’ai ramené dans mes bagages lors d’un voyage chez nos voisins du sud.

Ma dégustation :

Couleur : dorée pâle avec reflets dorés, moyennement sirupeux 

Nez : frais et vif, herbacé et fruits verts, céréales 

Goût : frais et sucré, fruits verts, boisé 

Finale : miel, chêne, longueur moyenne

La couleur de ce whiskey est d’un doré relativement pâle et de beaux reflets dorés apparaissent lorsqu’il est regardé à la lumière. Côté texture, elle semble moyenne et les jambes sont minces et nombreuses sur les rebords du verre et elles redescendent rapidement au fond du verre.

Au nez, on ressent une fraîcheur et une vivacité marquante. Ensuite des odeurs d’herbes et de fruits verts, plus particulièrement la pelure d’une pomme Granny Smith, arrivent au premier plan. Par la suite, ce sont des céréales sucrées et la vanille.

L’entrée en bouche est un peu discrète, voir mince. Puis soudainement, c’est frais et relativement sucré. On peut goûter immédiatement la douceur de la pomme verte (mais sans son acidité) et de la poire pas tout à fait mûre. Ensuite, le bois prend place. L’entrée du chêne est en délicatesse et s’installe calmement. Par la suite, un goût un peu mielleux se joint à ces notes de bois afin de nous transporter confortablement vers la finale.

La finale est mielleuse, sucrée et légèrement boisée. En effet les saveurs sucrées de fruits verts sont maintenant plus mielleuses. Le chêne est toujours bien présent et ces notes boisées nous accompagneront chaleureusement pour de longs moments.

Un beau blended whiskey d’introduction, qui se prend sans prétention et qui se laisse boire tranquillement et agréablement. Je le prendrais bien volontiers à la place d’un certain écossais légèrement teinté de rouge!

Sur mon blogue, c’est officiellement mon premier whiskey irlandais. Bien sûr j’ai déjà goûté au classique Jameson (dégustation à venir). Aussi, il y a bien longtemps, j’avais une bouteille de Bushmills 10 ans. Elle m’a aidée à faire mes premiers pas dans le vaste monde des whiskies.  Selon moi, les whiskies irlandais sont souvent « oubliés » des amateurs, et je m’inclus parmi ceux-ci! Je me dois de rectifier la situation et avec l’arrivée de la St-Patrick le 17 mars prochain, je crois que je vais continuer mon voyage sur l’Île d’Émeraude…

En terminant, avis aux intéressés, la prochaine soirée du club Whisky Montréal aura lieu le 26 mars 2013 sous le thème « Les Irlandais » !

Pour vous inscrire : www.whiskymontreal.ca

%d blogueueurs aiment cette page :