Archives du blogue

Coureur des Bois (# 146)

146 F Coureur des boisNom : Coureur des Bois

Type : Liqueur de whisky Canadien à l’érable

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 31,7%

Site web : domainepinnacle.com/produits/coureur-des-bois

Prix : 35,25$ / 750ml

Disponibilité : SAQ # 11724979

Mi-avril, les séries éliminatoires de la LNH et le temps des sucres sont commencés. Je suis certain qu’une bonne majorité d’entre vous aimez bien vous sucrer le bec avec quelques gâteries à l’érable. Et bien en voici une pour les « grandes personnes », une liqueur de whisky canadien et de sirop d’érable.

Il est bien sûr le compétiteur immédiat du Sortilège, dégusté il y a quelque temps sur mon blogue. Un peu plus alcoolisé que le Sortilège, arrivera-t-il à gagner ce match et à le détrôner dans mon cœur ?

Ma dégustation :

Couleur : sirop d’érable ambre, collant

Nez : sucre d’érable clair, seigle, vanille

Goût : érable, vanille, seigle, bois d’érable

Finale : sucrée, érable, épices

Côté apparence, le Coureur des Bois est beaucoup plus foncé que le Sortilège. D’une couleur rappelant le sirop d’érable ambré et sa texture est très sirupeuse. Son apparence nous démontre qu’il est lui aussi bel et bien une liqueur de whisky.

Le score est toujours 0 – 0 après une période.

Au nez, c’est par contre un peu moins sur l’érable que le Sortilège, quelques notes de sucre d’érable se mélangent au whisky de seigle, lequel appert beaucoup plus présent que dans le Sortilège. Aussi, une forte et étrange odeur de vanille prend énormément de place, laquelle me rappelle celle du whisky épicé «Spicebox » ? À l’arrière-plan, c’est de légères pointes d’épices et de bois d’érable qui s’installent.

C’est maintenant 1-0 pour le Sortilège.

En bouche c’est le sucré de l’érable et cette touche de vanille (un peu moins intense qu’au nez) qui prennent l’assaut ! Puis le whisky de seigle et ses épices arrivent et accompagnent merveilleusement les quelques notes boisées et d’érables qui maintenant prennent le contrôle et dominent l’attaque à cinq.

L’amateur de whisky en moi se doit de donner le point au Coureur des Bois. Le score est maintenant 1 -1 .

Le côté plus « whisky » en bouche du Coureur des Bois s’estompe en finale et devient beaucoup plus sur l’érable. Quelques notes de seigle, de boisé et d’épices demeurent mais sont axées beaucoup plus sur l’érable, tout comme le Sortilège.

Aucun but scoré en 3e période, le compte est donc toujours de 1 -1, nous devrons donc aller en prolongation !

Le Coureur des Bois est une liqueur de whisky vraiment marqué par son profil de whisky canadien, plus particulièrement en bouche. Très agréable à boire tout au long de l’année, spécialement lorsque l’on a un petit désir d’érable à combler !

Et pour la fin du match… Cette prolongation débute à l’instant et l’issue du match est entre vos mains ! Je vous invite donc à faire l’exercice et c’est à vous décider lequel des deux remporte le match ! Nous avons droit ici à deux excellents produits typiquement québécois et chacun a les atouts nécessaires pour vous séduire.

Le Coureur des Bois est la brute et le Sortilège saura vous ensorceler !

Sortilège (# 97)

097 F SortilègeNom : Sortilège

Type : Liqueur de whisky Canadien à l’érable

Région : Québec, Canada

Taux d’alcool : 30%

Site web : http://www.sortilegewhisky.com/original/

Prix : 34,50$ / 750ml

Disponibilité : SAQ # 00522482

Tranche de vie : Je suis un passionné de techno, de jeux vidéo et des Internets (le pluriel est voulu) et depuis bien des lunes j’écoute presque religieusement l’émission M.Net avec Denis Talbot à Musique Plus, en quelque sorte, je suis probablement un « geek » non assumé ! En plus de cette quotidienne j’écoute la baladodiffusion (podcast) de Denis Talbot qui se nomme Radio Talbot qui est disponible sur iTunes. À ce rendez-vous hebdomadaire (lundi 20h), pendant plus d’une heure, Denis Talbot discute avec ses collaborateurs (Ian Richards, Benoit Gagnon et François Lapierre-Messier) de technologies de l’information et surtout de jeux vidéo, quels sont leurs coups de cœur du moment, des critiques et des discussions sur les jeux de l’heure très approfondies et détaillés, le tout rempli d’humour et de plaisanteries! On a vraiment l’impression de faire partie de cette « gang de chum »… que de bonheur pour les oreilles…

Mais pourquoi je parle de tout cela ? Et bien c’est un peu grâce à eux (ou à cause d’eux?) que j’ai découvert le Sortilège ! En effet à quelques reprises, ils en ont parlé en ondes (à Radio Talbot et non à Musique Plus bien sûr !) et ils ont même poussé l’audace à le déguster en ondes. Ils ont tellement aimé qu’ils décidèrent alors d’en faire la boisson (non) officielle de Radio Talbot ! Je me devais donc d’y goûter!

Le Sortilège est également disponible en version 375ml pour 24,95$, mais c’est tellement bon que vous voudrez la bouteille de 750ml… Oups ! Je vais au-devant de ma dégustation !

Ma dégustation :

Couleur : sirop d’érable ambre

Nez : beurre d’érable, épices et, bûche d’érable (bois sec)

Goût : érable, beurre crémeux, muscade

Finale : sucrée, tire d’érable, épices de boulangerie

D’une couleur rappelant nettement le sirop d’érable ambré et d’une texture très sirupeuse qui ne laisse aucun doute que nous avons affaire à une liqueur de whisky bien onctueuse.

Au nez, on sent immédiatement l’odeur d’érable, un peu comme à la cabane à sucre, dans la salle ou l’évaporateur fonctionne à plein régime et que la « batch » de sirop est prête, l’érable pur et bien réconfortant. À l’arrière-plan, se dessinent quelques notes de bois d’érable bien sec et d’épices tels la muscade et le poivre moulu.

En bouche, ah ! Quel réconfort, on est vraiment à la cabane à sucre et on est rendu au dessert, les « grands-pères » dans le sirop aux épices (pâte à beignets frite et littéralement noyée dans le sirop d’érable). Le sirop d’érable est bien présent et se mélange à des notes de sucre à la cannelle-gingembre et de céréales. On peut aussi percevoir une petite note de bois rôti à l’arrière-plan.

La finale, les saveurs plus épicées du « rye » ressortent maintenant un peu plus mais sont quand même nettement dominées par l’érable qui ne finit pas de nous enchanter…

Cette liqueur de whisky à l’érable est vraiment un incontournable pour quiconque est amateur d’érable. Sec dans un Glencairn, dans un tumbler avec de la glace ou dans un bon café il réussira, comme un bon sortilège…à vous ensorceler assez facilement. Il a aussi un grand frère ayant la mention « Prestige » contenant de whisky canadien d’au minimum 7 ans d’âge et tirant 40,9% d’alcool, je serais bien curieux d’en faire la comparaison !

Suggestion culinaire : Faites mariner votre filet de saumon dans le Sortilège avant de le passer au BBQ ou encore mieux, au fumoir sur bois d’érable…

%d blogueueurs aiment cette page :