Archives du blogue

Talisker 10 ans (# 219)

Nom : Talisker 10 ans

Type : Scotch Single Malt

Région : Île de Skye, Écosse

Taux d’alcool : 45,8%

Site web : malts.com/taliskerwhisky

Prix : 99$

Disponibilité : SAQ #12361057

La distillerie Talisker est située sur l’Île de Skye, plus précisément dans le village de Carbost, face au Loch Harport.  Malgré le fait que l’île de Skye est l’une des grandes îles se trouvant sur la côte ouest de l’Écosse, Talisker en est la seule distillerie.  Le Talisker 10 ans est fait à 100% d’orge malté et il est vieilli dans des fûts de chêne américain.

Ma dégustation :

Nez : Tourbe poivrée, fumée légère, maritime

Goût : Fruits confits, tourbe, boisé

Finale : Fumée, sucrée, courte, saline

Avec sa couleur ambre orangé et son nez de tourbe poivrée et légèrement sucrée, tout est en place pour séduire.  Par la suite, des fruits secs et quelques notes de barrique s’accompagnent d’une fumée légère et une pointe maritime.

En bouche c’est la douceur des fruits confits qui s’accompagnent de la tourbe légèrement sucrée.  Par la suite chocolat et poivre noir s’accompagnent d’une fumée légère et de quelques notes de barriques.

La finale est fumée et sucrée, mais un peu courte, si elle s’étirait plus longuement elle ferait certainement apprécier les légères notes salines qui finissent par apparaître…

Un classique instantané dans le style, qui pourrait facilement se faire passer pour un Islay, malgré sa finale un peu courte, c’est un must, satisfaction assurée!

Highly recommended !

Macallan Fine Oak 10 ans (# 217)

Nom : Macallan Fine Oak 10 ans

Type : Scotch single malt

Région : Highlands, Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : themacallan.com

Prix : 65,25$

Disponibilité : SAQ #10652563

Aujourd’hui, je vous présente le Macallan Fine Oak 10 ans.  Cet embouteillage provient de la défunte série “Fine Oak”, laquelle comprenait notamment plusieurs expressions entre 10 et 30 ans d’âge.  Ces embouteillages étaient issus d’un assemblage de scotchs vieillis dans d’ex-fûts de chêne européen et américain assaisonnés de Sherry ainsi que d’ex-fûts de Bourbon.  Elle a revu le jour en 2018 sous un nouveau nom: “Triple Cask Matured”, laquelle comprend un éventail d’âge un peu moins large, à savoir 12, 15 et 18 ans.

Ma dégustation :

Nez : Discret, miel, malt, floral

Goût : Sucré, fruits confits, notes florales 

Finale : Courte, maltée, boisée

Le Macallan Fine Oak 10 ans est d’une belle couleur dorée et offre des reflets légèrement ambrés.  Au nez, c’est plutôt discret et effacé, un peu de miel et de malt légèrement sucré, c’est tout.  À l’arrière-plan, quelques notes florales sont perceptibles.

L’entrée en bouche est plutôt délicate, sucrée et fruitée.  Le miel et le sucre d’orge sont au premier plan et s’accompagnent de quelques notes de fruits blancs.  Par la suite, de légères notes florales et de fruits confits légèrement vanillés font une petite apparition.  Un mélange légèrement épicé et boisé tente de se frayer un chemin, sans jamais vraiment y parvenir.

La finale est courte, plutôt maltée et boisée, et tombe à plat rapidement. Le sucré mielleux revient quelques instants pour ensuite laisser sa place à des notes de barriques et de sherry.

À mon avis, un peu décevant pour un scotch de 10 ans, il semble être un peu anémique et amorphe,  les saveurs semblent intéressantes mais manquent définitivement de punch. Un scotch pour ne pas choquer et que l’on boit sans vraiment s’y attarder.

Aberlour 12 ans (#208)

Nom : Aberlour 12 ans

Type : Scotch single malt

Région : Highland (Speyside), Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.aberlour.com

Prix : 60,50$

Disponibilité : SAQ #10866887

Fondée en 1878, la distillerie Aberlour est située en plein cœur de la vallée Spey, une région très riche en distillerie. En effet, dans un rayon d’une trentaine de kilomètres on y retrouve plus d’une cinquantaine de distilleries, notamment Macallan, Balvenie, Glenfiddich et Glenfarclas, c’est une belle région à ajouter au carnet de voyage ! La gamme de base d’Aberlour est composée de scotchs de 10, 12 et 18 ans mais elle est surtout réputée pour son fameux A’bunadh, lequel est un whisky “small batch” très réputé et recherché par les amateurs.

Je vous présente aujourd’hui le 12 ans.  Il a maturé pendant 11 ans dans d’ex-fûts de Bourbon et ensuite affiné pendant un an dans des fûts de Sherry.

Ma dégustation :

Nez : Délicat, fruits confits, malt sucré

Goût : Mielleux, fruits confits, épices, boisé

Finale : Courte, agréable et douce, fruits confits, miel

Au regard, le Aberlour 12 ans offre une jolie robe cuivrée offrant des reflets ambre profond. L’approche du verre au nez nous offre des parfums de fruits confits et de malt sucré.  Les dattes, les abricots et les pruneaux confits au miel sont au premier plan avec un peu de vanille et de malt sucré. Par la suite, quelques notes d’oranges confites et de barrique prennent place.

L’entrée en bouche est douce, mielleuse et sucrée.  Les fruits confits au miel sont de retour et s’accompagnent d’un doux sucre d’orge.  Par la suite un peu d’épices, de vanille et de chêne sec se joignent à l’ensemble.

La finale, quoique relativement courte est très agréable, douce et sucrée.  Les fruits confits, le miel et le bois sec sont au rendez-vous et nous forcent à reprendre une petite gorgée afin de prolonger l’expérience.

Un bon scotch qui est tout simplement efficace et facile d’approche, qui est bien équilibré du début à la fin malgré une finale un peu courte, laquelle nous invite à s’y replonger rapidement.  Ce scotch est une belle porte d’entrée pour un amateur en devenir ou un bon “every day dram” pour l’amateur déjà conquis !

Knob Creek Rye (# 203)

Nom : Knob Creek Rye

Type : Straight Rye Whiskey

Région : Kentucky, É-U

Taux d’alcool : 50%

Site web : knobcreek.com

Prix : 46,25$

Disponibilité :  SAQ #12182981

Knob Creek est un whiskey appartenant au groupe Beam Suntory et produit par la Jim Beam Distillery à Clermont au Kentucky.  Outre leur Straight Bourbon, Knob Creek offre également plusieurs déclinaisons, par exemple Single Barrel Reserve, Smoked Maple et certaines éditions limitées.  La gamme offre également un Straight Rye Whiskey dont il est question ici.  Après quelques recherches sur le net, il n’y a pas beaucoup d’information quant à la composition du mélange de grains, il est certain qu’il contient le minimum requis de 51% de seigle.  Quant à son âge, il est “patiently aged”, donc sans mention d’âge.

Ma dégustation :

Nez : épices, réglisse rouge, alcool, boisé

Goût : épices, seigle, alcool, cerise noire

Finale : longue, épicée, boisée

Le Knob Creek Rye est d’un beau cuivre bien franc et il offre de fines jambes bien collantes.  Au nez, ce sont des épices et du seigle bien généreux. Par la suite, petits fruits et réglisse à la cerise entrent en jeu, mais attention à la brûlure d’alcool si on y demeure trop longtemps ! Un peu de bois et de sucre brun à l’arrière-plan.

L’entrée en bouche est assez brutale ! Les épices du seigle et les 50% d’alcool sont au front ! Soyons vigilants… par la suite un peu de sucre brun brûlé, de barrique et de vanille viennent adoucir le tout.  Cette fois, c’est la cerise noire et le chêne qui dominent, suivis par un retour des épices et une petite pointe aigre qui s’étirent.

La finale est longue, épicée et légèrement aigre.  Lentement, doucement et longuement ce sont le bois et le piquant légèrement poivré du seigle qui prennent le dessus…

Le Knob Creek Straight Rye est à la hauteur des attentes.  Avec son côté franc, robuste et viril, il peut amplement satisfaire les amateurs de rye sérieux.  C’est un must à avoir dans un “man cave” !

Eagle Rare Bourbon 10 ans (#202)

Nom : Eagle Rare Bourbon 10 ans  

Type : Straight Bourbon Whiskey 

Région : Kentucky, É-U 

Taux d’alcool : 45% 

Site web : eaglerare.com 

Prix : 55$ 

Disponibilité :  SAQ #10747781 (en arrivage SAQ Signature seulement)

Pendant les vacances estivales en famille dans les Jersey Shores, il fait chaud et il fait beau, qu’est ce que l’on boit au pays de l’Oncle Sam ? du Bourbon bien évidemment et cette fois c’est le Eagle Rare 10 ans.

Eagle Rare est une marque de Bourbon créée par le Maître distillateur Charles L. Beam dans le milieu des années 70.  Eagle Rare appartient maintenant au groupe Buffalo Trace Distillery et il est distillé dans leurs installations à Frankfort dans le Kentucky.  Il est offert en deux déclinaisons, le 17 ans qui fait partie de la Antique Collection de Buffalo Trace, et le 10 ans que je vous présente aujourd’hui.

Ma dégustation : 

Nez : Maïs, vanille, boisé

Goût : Maïs sucré, réglisse, cerise noire, bois brûlé

Finale : Moyenne, sucrée, épices, boisée

Au nez, c’est immédiatement le maïs bien sucré et la vanille qui sont en dominance.  Par la suite, les cerises noires et quelques notes épicées et légèrement poivrées entrent en scène. Le bois sec et légèrement brûlé est également présent en arrière plan.

En bouche, c’est encore le maïs sucré qui domine et il s’accompagne de quelques notes de vanille, de sucre brun et d’épices de boulangerie.  Par la suite arrivent la réglisse et les cerises noires en alternance.  La vanille refait surface et s’accompagne de saveurs de bois brûlé et de poivre noir.

La finale est moyennement longue et fait un bon retour sur les épices et le maïs sucré.  La vanille et le bois légèrement brûlé s’étirent un certain temps.   En y ajoutant un cube de glace, il devient bien rafraîchissant et agréable, par la suite, le poivre et les épices deviennent plus présents.

Un excellent Boubon, franc, facile d’approche tout en ayant un bon degré de complexité. Highly recommended !

Lagavulin – 8 ans “200th Anniversary Edition” (# 200)

Nom : Lagavulin 8 ans “200th Anniversary Edition”

Type : Scotch single malt

Région : Islay, Écosse

Taux d’alcool : 48%

Site web : malts.com

Prix : 100,25$

Disponibilité : SAQ #13036387

On est rendu là…La 200e ! déjà 200 dégustations depuis le début de cette aventure en mai 2011 !

Pour la 200e de Freaky Whisky, quoi de mieux qu’un embouteillage spécial datant de 2016 de la distillerie Lagavulin, le 8 ans “200th Anniversary Edition” lequel commémorait, vous l’aurez deviné, l’anniversaire de fondation de la distillerie Lagavulin par John Johnston et 1816.

Ma dégustation :

Couleur : or très pâle, sirupeux

Nez : fumée, tourbe salée, toffee brûlé

Goût : brûlure d’alcool, fumée, tourbe, océanique

Finale : fumée, tourbée, océanique

La couleur de ce scotch d’Islay est d’un or très pâle, offrant quelques reflets tout aussi dorés. Côté texture, elle est relativement sirupeuse, les jambes sont minces, nombreuses et descendent rapidement au fond du verre.

Au nez, c’est de la fumé en masse !  La tourbe qui l’accompagne est légèrement sucrée et maritime en même temps. Par la suite, quelques notes de toffee brûlé et de chocolat noir font surface.

L’entrée en bouche est plutôt sucrée, du type “sweet peat”, vous savez, cette tourbe légèrement sucrée qu’on retrouve si chaleureusement dans plusieurs scotchs d’Islay. Par la suite, une petite chaleur d’alcool et quelques légères notes de fruits blancs agrémentent cette entrée en bouche.  Soudainement, la boucane crasseuse et l’iode prennent place.  Les saveurs maritimes et de feu de camp s’échangent subitement les rôles.  Le sucré tourbé revient avec un peu d’épices de boulangerie et de barrique.

La finale de ce Lagavulin, est très persistante.  Elle s’étire sur la fumée et la fameuse tourbe “sweet peat” est toujours au rendez-vous.  Par la suite un peu d’épices, de gingembre confit et de sels marins prennent d’assaut la finale interminable de ce Lagavulin.

Un autre excellent Lagavulin qui, pour célébrer les 200 ans de la distillerie fait toute honneur et rend hommage aux années de durs labeurs et ce, pour le plus grand plaisir des amateurs de scotch single malt !

– – – – – – – – – – – –

Puisque c’est une fiche un peu spécial, je voudrais prendre quelques lignes pour remercier tout d’abord ma conjointe Chantal qui agit comme “Rédactrice en chef” et qui m’appuie dans ce projet depuis le début.  Également, ma mère qui regarde les textes d’un œil éloigné tout en y analysant la mouture.

Je tiens aussi  remercier tous ceux qui m’ont permis de mettre la main sur certains échantillons de whiskies, tels mes bons amis Charles et Louis-Philippe, mon frère Benoît, Jean François Pilon et Maryse Pothier de Whisky Montréal, Alex Atman de La Décapsule ainsi que tous ceux que je pourrais avoir oubliés…

Encore une fois merci, cette grande aventure n’aurait pas été possible sans vos contributions, apports et “feedback” !

Prenez note que je suis maintenant Collaborateur pour la Centrale Scotch Whisky (CSW), Merci à Éric Godmaire pour la confiance.

Buffalo Trace (#196)

Nom : Buffalo Trace

Type : Straight Bourbon whiskey

Région : Kentucky,  É-U

Taux d’alcool : 45%

Site web : buffalotrace.com

Prix : 43,25$

Disponibilité : SAQ #10263891

La Buffalo Trace Distillery est située dans la ville de Frankfort au Kentucky.  Selon les propriétaires actuels, The Sazerac Company, elle serait la distillerie la plus ancienne des États-Unis, et ce, sans aucun arrêt de production depuis le début du 19e siècle.  Pendant la Prohibition elle fut quand même autorisée à distiller pour des besoins médicinaux.

C’est un Bourbon plutôt abordable, grandement disponible avec une présentation quand même attrayante.  Voyons maintenant s’il peut livrer la marchandise…

Ma dégustation :

Couleur : Ambre profond, reflets cuivrés orangés, très sirupeux

Nez : Maïs, cerise noire, vanille, boisé

Goût : Maïs, seigle, épicé, boisé

Finale : Sucrée, vanillée, fumée légère, boisée

À l’oeil on peut constater qu’on est en présence d’un vrai et authentique Bourbon ! D’un bel ambre bien profond et rempli de reflets orangés, il est également pourvu d’une texture collante et bien sirupeuse.

Le nez est de ce qu’il y a de plus « Bourbon » !  Les premières effluves sont remplies de maïs sucré accompagné de quelques notes de cerise noire, de vanille et de bois sec.  Par la suite, s’ajoutent un peu de caramel mou, d’épices de boulangerie et de poivre.

En bouche, c’est un plein de saveurs, du maïs, un peu de seigle, un peu de fruits rouges et de cerises se mélangent aux épices de boulangerie, à la cassonade foncée et une légère vanille boisée ! Il est bien fougueux ce petit buffle !

La finale est sur le maïs et le seigle tout en gardant un petit côté épices de boulangerie. Une vanille légèrement sucrée accompagne à merveille les notes boisées et légèrement brûlées.  En effet, une fumée légère fait son entrée lors de l’étirement de la finale.

Selon moi, c’est le “Day to Day” Bourbon à avoir à la maison ! Je l’ai essayé Straight mais également dans différentes déclinaisons: On the Rocks, en Old Fashioned, avec Cola, dans un mix avec différents jus de fruits tropicaux, il y a rien à redire, tout est parfait !

Voilà, c’est dit…

%d blogueurs aiment ce contenu :