Archives de catégorie : Dewar’s

Dewar’s White Label (#137)

137 F Dewar's White LabelNom : Dewar’s White Label

Type : Blended scotch whisky

Région : Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.dewars.com

Prix : 35,25$ (pour 1,14 L)

Disponibilité : SAQ #11495601

La Maison Dewar’s a été fondée par John Dewar Senior en 1846. Par la suite ses deux fils, John A. et Thomas, prennent la relève. Ils réussissent à faire prospérer la marque et elle finira par rejoindre les leaders mondiaux vers 1896. Dans mes anciennes fiches j’ai eu l’occasion de visiter la Maison Dewar’s, soit le salon (le Dewar’s 12 ans) et la salle VIP (le Dewar’s 18 ans), il faudrait tout de même aller jeter un œil au rez-de-chaussée !

Le White Label est le scotch d’entrée de gamme chez Dewar’s. Mais il ne faut surtout pas le négliger puisqu’il est le blended scotch le plus vendu chez nos voisins du sud, selon Dewar’s bien sûr. Il faudrait peut-être demander à Monsieur Johnnie Walker et aux frères Chivas ce qu’ils pensent de cette affirmation !

Ma dégustation :

Couleur : sucre doré, reflets d’or, texture moyenne

Nez : pomme-caramel, tourbe fumée légère, alcool

Goût : fruits du verger, cassonade brulée, tourbe fumée

Finale : amère, légèrement fumée et courte

Le visuel est surprenant pour un blend, on est assez loin du classique ambre foncé avec reflets cuivre. En effet, la couleur est plutôt d’un doré pâle rappelant le sucre d’érable avec des éclats tirant légèrement sur l’or massif. La texture est moyennement sirupeuse, les jambes sont nombreuses et minces et redescendent rapidement au fond du verre.

Au nez, ce qui surprend c’est le mélange sucré-fumé. Les odeurs d’une pomme sucrée baignant dans un caramel au beurre se mélangent à une légère tourbe fumée. Une petite touche d’alcool, de menthol et de plastique brûlé se pointe le bout du nez à l’arrière-plan.

L’entrée en bouche est un peu amère et marquée d’une touche assez alcoolisée. Par la suite un peu de pomme verte, de poire et de cassonade brûlée. Par la suite arrive simplement une légère tourbe fumée.

La finale est amère, légèrement fumée et très courte. Le sucré des fruits de vergers tente de briser la barrière d’amertume, mais sans succès.

Après ma visite du Domaine Dewar’s, je constate que le rez-de-chaussée manque un peu de panache ! C’est quand même un « petit » blend assez intéressant, mais qui manque un peu de tonus et de prestance à mon goût. Je dois avouer que je reste un peu sur ma faim, ou plutôt sur ma soif. Selon moi, il est plutôt fait pour confectionner des « drinks » et des cocktails. Sur une note plus positive, je vais tout de même largement le privilégier au JW Red !

J’aimerais bien pouvoir visiter le hall du Club Privé (le fameux Dewar’s Signature) mais pour ce faire, je dois trouver une clé ! Quelqu’un en aurait une pour moi ?

Dewar’s 18 ans (# 132)

132 F Dewar's 18 ansNom : Dewar’s 18 ans

Type : Blended scotch whisky

Région : Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.dewars.com/dewars-18-year-old

Prix : 60$

Disponibilité : SAQ #12041774

Quatre différentes versions de blends sont disponibles chez Dewar’s. Le White Label, le 12 ans, le 18 ans et finalement le Signature qui contiendrait des scotchs très rares et âgés. Tout comme le Dewar’s 12 ans, Le 18 ans bénéficie d’une période supplémentaire de mariage en fût de chêne, que Dewar’s nomme le « Double-Aging ». Cette méthode permet aux whiskies qui composent le « blend » une période additionnelle passée en fûts de chêne afin de bien prendre le temps de s’amalgamer et de se stabiliser, et ce, afin de développer encore plus de saveurs et de complexité.

Je dois avouer que la présentation globale du produit est soignée et affiche le look d’un produit de luxe. Une belle boîte rectangle soignée avec fermoir aimanté, me rappelant un peu le Longmorn 16 ans.

Le contenant est bien magnifique et soigné, maintenant voyons si le contenu est à la hauteur de l’image projetée !

Ma dégustation :

Couleur : caramel brûlé, reflets orangés, mince

Nez : fruits rouges et pommes, vineux, caramel

Goût : fruits rouges, raisins Sunmaid, cuir

Finale : sucrée, caramel, tabac, boisée

Ce blend est d’une belle couleur ambre tirant un peu sur le caramel brûlé et offrant de beaux reflets orangés et légèrement rosés. Sa texture semble par contre un peu mince. En effet, les coulisses, quoi que très nombreuses, sont fines et se transforment en gouttelettes avant même d’avoir rejoint le fond du verre.

Au nez, ce sont des petits fruits rouges et des pommes fraîches qui ouvrent le bal. Par la suite quelques notes vineuses se joignent à un léger caramel au beurre.

En bouche, dès l’entrée, c’est l’attaque des petits fruits rouges juteux et des raisins secs « Sunmaid » macérant dans le vin rouge. Puis des notes de cuir et de feuilles de tabac prennent la relève. Par la suite, quelques notes d’épices et de bois font acte de présence. En début de finale, le caramel au beurre bien crémeux s’installe avec les notes boisées.

Au début, la finale est assez sucrée et onctueuse en bouche, le caramel au beurre, les fruits rouges et les notes de cuir dominent. Par la suite, plus elle s’étire, plus elle se transforme sur des notes un peu amères et la feuille de tabac et le boisé reviennent.

Assez intéressant et satisfaisant. Il est tout en finesse et avec une couche de complexité intéressante. Définitivement une coche (ou deux) au-dessus de son petit frère âgé de 12 ans. Avec ces 18 ans d’âge, la qualité de la présentation et bien sûr la qualité du produit en tant que tel, en font un scotch qui saura à coup sûr épater la galerie ainsi que plaire au néophyte désirant s’initier au vaste monde des Scotch whiskies.

Autres produits de Dewar’s :

Le Dewar’s Signature est disponible à la SAQ pour la modique somme de 225$

Le Dewar’sWhite Label est également disponible à la SAQ, dont une fiche de dégustation devrait suivre.

Dewar’s 12 ans (#091)

091 F Dewar's 12 ansNom : Dewar’s 12 ans

Type : Blended scotch whisky

Région : Écosse

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.dewars.com/12-year-old

Prix : environ 30$ US

Disponibilité : Non disponible à la SAQ ou LCBO

Les blended scotch whiskies les plus connus sont sans équivoque Johnnie Walker et Chivas Regal, mais le groupe Bacardi, propriétaire de la marque Dewar’s clame que le Dewar’s White Label serait le blended scotch le plus vendu aux États-Unis… je vais vous éviter les statistiques inutiles, dans les faits, ce qui compte vraiment c’est ce que vous aimez avoir dans votre verre!

Le Dewar’s 12 ans est en quelque sorte une version “Premium” du White Label car les whiskies qui le composent sont évidemment tous d’un minimum de 12 ans d’âge. En plus, ils bénéficient d’une période de six mois de mariage, une maturation supplémentaire qui prend place après l’assemblage des différents whiskies (le blend), ce qui permet aux whiskies de l’assemblage de se lier les uns aux autres et de se stabiliser. Une étape qui devrait contribuer à fournir plus de douceur, de saveur et sûrement plus de complexité au produit final.

Voyons maintenant s’il peut rejoindre les JW Black et Chivas Regal 12 ans !

Avant de commencer, merci à mon frérot Ben pour m’avoir gardé une petite lampée…

Ma dégustation :

Couleur : dorée pâle légèrement cuivrée, texture mince

Nez : miel, sucre d’orge, céréales, raisins secs « golden »

Goût : miel, céréales, raisins secs, chocolat noir

Finale : courte, alcool, chocolat amer

Ce blend est d’une couleur tirant légèrement sur le doré avec une petite teinte cuivrée. Sa texture semble un peu mince, les nombreuses coulisses sont plutôt étroites, n’arrivent pas à retrouver le fond du verre et finissent par former de nombreuses gouttelettes sur les rebords du verre.

Au nez, c’est très céréale et sucré, le sucre d’orge et le miel sont au premier plan. Par la suite, les odeurs de raisins secs de style « Sunmaid » et de cerises noires arrivent avec un arrière-plan d’alcool. L’ensemble est doux léger et quand même agréable.

En bouche, c’est également très léger, doux et sucré. En effet, le miel, les céréales et les raisins « golden » sont bien marqués. Par la suite une touche de chocolat noir se mélange aux raisins, ce qui me rappelle légèrement le Glenrothes Select Reserve, mais en moins raffiné. Une petite touche de fumée tente de faire son apparition.

En finale, la présence de l’alcool demeure en place et se mélange encore aux fameux raisins secs et au chocolat. Une très légère amertume se développe tout au long de la finale, elle est plutôt courte et un peu triste.

Un petit blend agréable à siroter en temps de canicule et sans prétention qui est, à mon goût, peut-être un peu trop « léger » et perd quelques plumes en finale. Aussi, la texture en bouche me semble un peu trop diluée, peut-être qu’un embouteillage à 43% lui donnerait un peu plus de tonus. Le JW Black Label est un peu plus près de mes préférences.

Prenez note que le Dewar’s White Label est disponible à la SAQ : #11495601

%d blogueueurs aiment cette page :