Archives du blogue

Canadian Club – Chairman’s Select 100% Rye (# 165)

165 F Canadian Club 100% ryeNom : Canadian Club – Chairman’s Select 100% Rye

Type : Whisky canadien 100% Seigle

Région : Ontario, Canada

Taux d’alcool : 40%

Site web : canadianclub.com/rye

Prix : 26$

Disponibilité : SAQ #12592980

Le « buzz » pour les whiskies à haut pourcentage en seigle bat son plein (lesquels contiennent souvent entre 90% et 100% de seigle), tant chez nos voisins du sud que chez nous. On peut constater que depuis quelque temps, la majorité des grandes distilleries d’Amérique du Nord offre de plus en plus ce type de whisky. Ce n’est vraiment pas surprenant quand on remarque la popularité qu’ont connue les whiskies comme Lot 40 et Alberta Premium au Canada et Whistle Pig et Sazerac aux États-Unis. Même le « 2016 World’s Best Whisky » de Jim Murray est un whisky canadien contenant 90% de seigle, mais ça, c’est un autre dossier…

Donc, nos bons amis de Canadian Club ont eux aussi emboîté le pas ils y vont « all in » et offre maintenant le « Chairman’s Select 100% Rye » que je déguste aujourd’hui.

Ma dégustation :

Couleur : cuivre franc, reflets ambre, texture mince

Nez : épices de boulangerie, pain de seigle, sucre brûlé

Goût : seigle piquant, épices, sucre brûlé

Finale : seigle, épices, érable, un peu courte

Ce whisky de seigle canadien offre une robe cuivrée et remplie d’éclats ambre foncé, tout ce que l’on pourrait considérer assez classique. La texture semble par contre plutôt mince, aucune jambe ne se forme sur les parois du verre, seulement des centaines de petites gouttelettes qui demeurent en place.

Au nez, c’est une tonne d’épices de boulangerie et un bon pain de seigle bien chaud qui ouvre la parade. Par la suite quelques effluves de sucre brûlé et de vanille se mélangent à la cannelle, la muscade et le poivre. Par la suite, un peu de « pickles » ressort accompagné de quelques notes d’alcool.

En bouche, c’est vraiment le seigle bien épicé et piquant qui cogne fort. Par la suite les épices persistent et se noient dans quelques bouffées d’alcool. Le tout est rapidement adouci par un sucre vanillé et légèrement chauffé. Le poivre, les épices (particulièrement la muscade), quelques notes de barrique et le seigle reprennent le contrôle en début de finale.

La finale s’installe confortablement sur le seigle, les épices ainsi quelques notes de bois. Elle finit par être un peu sucrée, rappelant peut-être un léger sirop d’érable épicé. Elle est un peu trop courte à mon goût, mais on a simplement à reprendre une petite gorgée.

En ce qui concerne le rapport qualité-prix, à 26$ pour avoir un whisky qui est tout aussi agréable à siroter seul qu’en cocktail, c’est définitivement un incontournable. Par contre, Canadian Club est loin de faire l’unanimité auprès des amateurs de whisky, et même pour cet excellent whisky de seigle il est inévitable que « Haters Gonna Hate »… mais il ne faut surtout pas les écouter !

Lot No. 40 – Édition 2012 (# 136)

136 F Lot No 40Nom : Lot No. 40 – Édition 2012 

Type : Whisky canadien 

Région : Ontario, Canada 

Taux d’alcool : 43% 

Site web : www.corby.ca/brands/Lot40

Prix : 40,25$ 

Disponibilité : SAQ #12183588

Du seigle, du seigle et encore du seigle ! Le Lot No.40 est un whisky canadien qui est fait de 90% de seigle et 10% de seigle malté. Il est distillé dans un alambic charentais en cuivre (copper pot still) de 12 000 litres. Le distillat est par la suite vieilli entre 7 et 8 ans en barriques de chêne. L’édition 2012 est une renaissance d’un whisky « superstar » datant de la fin des années 1990, lequel avait fait fureur à l’époque.  Selon Davin de Kergommeaux, auteur de Canadian Whisky: The Portable Expert (qui est, à mon humble avis, LA référence en matière de whiskies canadiens), la version 2012 serait très près de l’édition originale.

Ma dégustation :

Couleur : cuivre profond, reflets ambre foncé, très sirupeux

Nez : seigle, bois de cèdre, cornichons

Goût : seigle, poivre, épices

Finale : sucrée-amère, pain de seigle, épices

La couleur de ce whisky canadien de seigle est d’un cuivre profond et intense et offrant des reflets d’un bronze foncé. La texture sur le verre est très sirupeuse, après avoir fait tournoyer le liquide dans le verre, des nombreuses et fines coulisses se forment et redescendent lentement au fond du verre.

Au nez, c’est la sécheresse légèrement aigre du seigle qui est au comité d’accueil. Quelques notes de bois de cèdre et d’épices suivent par la suite et sont accompagnées de l’odeur des bons vieux « pickles », ou plutôt le jus de ces délicieux cornichons. Quelques notes fruitées sont perceptibles à l’arrière-plan.

En bouche, Bang ! Le seigle, le poivre et les épices « rentrent aux toasts » (de pain de seigle) ! C’est très piquant et épicé sur la langue et les joues. Quelques légères notes de bois de cèdre sont également de la partie. Après un certain temps, le seigle devient un peu plus sucré et se mélange avec quelques notes de fruits maraîchers et de sucre brun légèrement caramélisé.

La finale est légèrement sucrée et est accompagnée d’un goût de pain de seigle grillé. Puis, une petite touche d’amertume s’installe et est escortée, voire même dominée, par le retour du poivre et des épices de boulangerie.

Un whisky canadien de corps et de robustesse, plein d’épices et de seigle ! Certains diront qu’il est déséquilibré, d’autres qu’il manque de finesse et de polissage. Personnellement j’aime bien ses saveurs bien tranchées et puissantes, je dirais qu’il est « canon » voir même « sur la coche » !

 

%d blogueueurs aiment cette page :