Blog Archives

Microbrasserie Kruhnen – Ada Kaleh (# 188)

Premièrement, merci à Ovi Bercan, Maître Brasseur et proprio de Microbrasserie Kruhnen pour cette bouteille offerte en cadeau !

Nom : Microbrasserie Kruhnen – Ada Kaleh

Type : Stout blanche aux grains de café

Région : Blainville, Québec

Taux d’alcool : 6,4%

Embouteillage : octobre 2017

Au regard, elle est d’un orange cuivré, légèrement trouble et une effervescence minimale, de petites bulles fines remontent lentement, comme un stout.

Au nez, ce sont les grains de café frais et légèrement rôtis qui s’imposent. Ensuite, un peu de grains maltés, de chocolat noir, mais c’est vraiment le café qui domine.

En bouche, l’Ada Kaleh, « feel » pratiquement comme un stout, c’est vraiment surprenant. Si on se ferme les yeux, on a vraiment le feeling de goûter un stout au café bien rôti, peut-être légèrement moins soyeux, mais à peine. Par la suite quelques notes de malt grillé, une petite touche de chocolat noir et l’amertume bien tranchante du houblon viennent compléter le tout.

La finale offre une amertume persistante, tant de café espresso que de houblon amerrissant. Petit retour des grains grillés et de chocolat noir…

-« Stout au café vous dites? Impossible elle est de la couleur d’une belle IPA… »

-« Goûtez-y les yeux fermés j’vous l’dis… »

-… ? ? !

-«  Hmmm??? Wow!!!… je suis abasourdi, c’est impossible…! »

Hé oui, Ovi a créé l’impossible (ou presque), un stout qui trompe l’œil et l’esprit…

Bravo encore une fois à Ovi Bercan et Kruhnen pour cette autre belle réussite.

Advertisements

Microbrasserie Kruhnen – Agriota (# 161)

Premièrement, merci à Ovi Bercan, Maître Brasseur et proprio de Microbrasserie Kruhnen pour cette bouteille offerte en cadeau !

161 F Kruhnen Agriota

 

Nom : Microbrasserie Kruhnen – Agriota

Type : Blanche aux griottes locales

Région : Blainville, Québec

Taux d’alcool : 7,0%

Embouteillage : décembre 2015

Au regard, elle est d’un rose-orange très pâle avec une effervescence minimale quasi champenoise et pratiquement sans mousse. Petite mention spéciale pour l’étiquette, elle est magnifique !

Au nez, l’Agriota est bien délicate et plaisante, elle offre des parfums de framboises fraîches, de mandarines et de pêches et quelques notes acidulées se joignent à la fête.

En bouche, l’Agriota est bien vive. Les petits fruits rouges (principalement la framboise et la cerise) accompagnent une légère amertume de zeste d’agrumes et quelques notes acidulées rappelant certaines bières « brettées »… Elle est très rafraîchissante et remplie de finesse.

La finale offre une légère amertume, laquelle persiste longuement et quelques notes sauvages et acidulées rehausser l’expérience…

L’Agriota est une excellente bière, raffinée et délicate, avec un petit côté « wild » !  J’aimerais bien la déguster lors des prochaines canicules de juillet…

Bravo encore une fois à Ovi Bercan et son équipe pour cette autre réussite.

CWM: Old Fitzgerald 1849 & Der Drachenorden de Kruhnen (# 113)

113 CWM F Old Fitzgerald+Der DrachenordenNom : Old Fitzgerald 1849 Straight Bourbon

Type : Kentucky Straight Bourbon

Taux d’alcool : 45%

Bière: Kruhnen – Der Drachenorden

Le Old Fitzgerald 1849 est un Bourbon distillé dans la renommée Heaven Hill au Kentucky. Avec son mélange de l’obligatoire maïs et du moins conventionnel blé (plus fréquemment le seigle) apportera sûrement une différence marquante.

La Der Drachenorden est brassée par Ovi Bercan, brasseur-propriétaire de la microbrasserie Kruhnen de Blainville.  M. Bercan est d’origine roumaine, pays qui se situe dans la région que l’on appelait jadis la Transylvanie, endroit où habitait Vlad II Dracul membre de « l’Ordre du Dragon ». La Transylvanie se transpose beaucoup dans le nom et dans la présentation des produits de Kruhnen, qui selon moi, sont de grande qualité.

Voici mes notes pour l’Old Fitzgerald :

Au nez dès les premiers effluves c’est inconditionnellement un Bourbon ! De la vanille et des cerises confites sont présentes à la tonne. Par la suite, des épices, du bois et un sucré de céréales « Corn Pops » font acte de présence.

En bouche, céréales et maïs crémeux se mêlent à un caramel épicé aux cerises et des notes de bois bien franches. Le piquant de la cannelle et une petite touche de réglisse se joignent au rendez-vous. Le boisé-caramel revient en force en début de finale.

La finale est pas mal mais un peu courte, elle laisse un goût de céréales et de bois assez présent mais qui disparaissent  rapidement.

Côté Bière, elle est épicée et démontre une belle amertume franche. Malt rôti et pain aux noix apparaissent ensuite. La signature « Kruhnen » (l’épice secrète?) est bien présente et m’intrigue toujours…mais je commence à m’en douter un peu, ça ne peut pas être si simple ? À suivre…

Ici l’accord bière et Bourbon donne des ailes au Bourbon tout le côté sucré et boisé du whiskey est accentué et gagne en présence.

Quant à l’accord Bourbon et bière, le Bourbon laisse toutes les belles propriétés de la bière en place mais en augmente les complexités, tout semble plus défini et plus « mature ».

Message à M. Ovi Bercan, c’est pour quand une Der Drachenorden vieillie en fût de Bourbon ? Ce serait selon moi « malade » !

CWM: Soirée Whiskies & Bières du 19 novembre 2013

Le 19 novembre dernier avait lieu la soirée « Accords whiskies/bières » présenté par le club Whisky Montréal. Lors de cette soirée, cinq whiskies et cinq bières étaient présentés aux membres afin de les accorder, de les comparer et de les déguster. Apparemment que c’était l’une des plus belles soirées de la jeune histoire du club !!

CWM-Verre

Je dis « apparemment » car j’étais absent, j’avais un autre engagement ce soir là ! Un spectacle en famille !

Les cinq accords étaient les suivants :

 – Powers – Gold Label avec Le Sang d’Encre de Trou du Diable
Auchentoshan Three Wood avec la London Ruby de Les Brasseurs de Montréal
Glenfarclas 12 ans avec la Broughton – Old Jock Ale
Old Fitzgerald avec la Der Drachenorden de Kruhnen
Ardbeg – Ardbog avec la Yakima I.P.A. de Microbrasserie Le Castor

Afin de me permettre de recréer ces accords à la maison, je tiens à remercier Whisky Montréal pour m’avoir gentiment donné les échantillons des cinq whiskies et la bière d’importation privée (la Broughton).

Les cinq fiches d’accords suivront dans les prochains jours.

%d bloggers like this: