Archives du blogue

Bowmore Tempest 10 ans Batch #6 (# 158)

158 F Bowmore Tempest #6Nom : Bowmore Tempest 10 ans #6

Type : Scotch single malt

Région : Islay, Écosse

Taux d’alcool : 54.9%

Site web : bowmore.com/tempest

Prix : 75,25$

Disponibilité : SAQ #11961051

Si vous vous rappelez bien ma fiche # 145 du Bowmore Tempest Batch #4, j’avais promis de me procurer la « Batch #5 » et j’ai malheureusement manqué le bateau. Que cela ne tienne, cette fois la version #6 a fait son apparition il y a quelques semaines à la SAQ et cette fois-ci, je n’ai pas raté l’occasion !

Tout comme le #4, ce Tempest est de 10 ans d’âge et utilise le même profil de vieillissement, soit d’ex-fûts de Bourbon de premier remplissage vieilli dans la mythique voûte #1 de Bowmore et embouteillé à la puissance du fût de 54.9% d’alcool par volume.

Ma dégustation :

Couleur : Jaune or, reflets ambres, sirupeuse

Nez : pelures d’orange et de citron, tourbe maritime

Goût : épicé, agrumes, fruits tropicaux, boisé, maritime

Finale : longue et persistante, fumée légère, tourbe, maritime

La couleur du Temtpest #6 est toujours dans la palette du jaune paille, mais cette fois il a revêtu son manteau doré tout en offrant quelques reflets légèrement ambre pâle. Côté texture, elle est très sirupeuse, les coulisses sont minces et nombreuses et redescendent tranquillement au fond du verre.

Au nez, c’est plutôt des agrumes au premier plan, les pelures d’orange et de citron accompagne quelques notes maritimes. Par la suite, une tourbe légèrement sucrée prend le relais. À l’arrière-plan on peut percevoir quelques notes de fruits tropicaux.

En bouche, c’est piquant et chaud, l’alcool et les épices frappent dès l’entrée en bouche mais sont subitement apaisées par les agrumes, les fruits tropicaux (la papaye et la mangue) et quelques notes boisées. Les saveurs boisées prennent un peu plus de place et sont accompagnées d’arômes rappelant légèrement les écailles de noix. Puis, une fumée légèrement tourbée commence à se frayer un chemin dans cette symphonie de saveurs ! La tourbe s’accentue et s’étire sur un sel marin bien plaisant… Une belle tempête !

La finale est sur la fumée, la tourbe et quelques saveurs maritimes, lesquelles s’étirent de longs et précieux moments. Le côté salin et maritime finit par prendre le dessus et perdure.

« …Heu ? Un seul mot, « Wow » ! » étaient les mots utilisés pour décrire l’émotion finale dans ma fiche du Bowmore Tempest #4 et encore une fois c’est Wow! Au risque de me répéter, à ±75$ à la SAQ, c’est sans aucun doute l’un des meilleurs scotchs sous les 100$.

Dépêchez-vous, il ne reste que quelques bouteilles à la SAQ !

Advertisements

Bowmore Tempest 10 ans Batch #4 (# 145)

Crédit photo: Martin Vigneault

Nom : Bowmore Tempest 10 ans Batch #4

Type : Scotch single malt

Région : Islay, Écosse

Taux d’alcool : 55.1%

Site web : www.bowmore.com/whiskies/tempest

Prix : 75,25$

Disponibilité : SAQ #11961051

Hé bien, un Bowmore ! Ça fait un p’tit bout d’temps que je n’ai pas fait une revue de cette magnifique distillerie… Cette fois c’est l’une de leurs dernières créations, la série « Tempest », mais elle n’est pas si nouvelle puisqu’ils en sont déjà à « batch #5 » !

Il sera donc ici question de la quatrième édition de la gamme Tempest. Pour le vieillissement de ce scotch, on a utilisé d’ex-fûts de Bourbon de premier remplissage et pendant un minimum de 10 ans. Ils ont de plus vieilli dans la mythique voûte #1 de Bowmore, laquelle est située sous le niveau de la mer. Embouteillé à la puissance du fût et tirant 55,1% d’alcool par volume. Tous les astres semblent alignés pour avoir un bon scotch typiquement Islay !

Merci à Jean-François Pilon pour l’échantillon et à Martin Vigneault pour la photo !

Ma dégustation :

Couleur : Jaune paille, Chardonnay, sirupeuse 

Nez : Alcool, agrumes, vanille, maritime 

Goût : fruits frais, agrumes, alcool, maritime 

Finale : Longue et persistante, citron, tourbe, saline 

Lorsque regardé à la lumière du jour, on peut voir qu’il est d’une couleur jaune paille rappelant un vin Chardonnay offrant quelques reflets légèrement orangés. Après quelques tournoiements du liquide dans le verre, quelques jambes bien minces redescendent au fond du verre.

Au nez, dès l’approche du verre c’est assez alcoolisé, il faut prendre garde. Puis, de jolies notes d’agrumes et d’huile de citron se mélangent à quelques notes tourbées et maritimes. Quelques notes de vanille boisée se campent l’arrière-plan.

En bouche, c’est surprenant comme c’est sucré, une fois que l’on a fait abstraction de la brûlure d’alcool bien sûr. Les fruits frais, les agrumes et quelques notes de vanille et de bois sec se joignent à l’ensemble. Ensuite, d’agréables notes maritimes et de tourbe légère arrivent enfin. Très enivrant tout cela ! À moins que ce soit l’alcool qui monte un peu trop vite à la tête ? Bref c’est magique !

La finale est relativement longue et ne cesse de s’étirer sur des notes de citron, de tourbe sucrée et de Bourbon et ce, pendant de longs moments. Plus elle s’étire et plus le salin prend le dessus. Des notes très maritimes ferment la danse. Bravo !

Heu ? Un seul mot, « Wow » ! En toute honnêteté, à ±75$ à la SAQ, c’est un must ! On peut dire qu’en effet Bowmore frappe fort avec ce Tempest 10 ans, qui est, selon moi, typiquement Islay, et brut de fût en bonus !

En ce moment, la SAQ tient la « Batch #5 » en inventaire et je crois bien que je vais devoir me sacrifier pour vous et aller m’en procurer une bouteille. Ce sera uniquement pour que vous puissiez lire mes commentaires à son sujet, bien sûr…

%d blogueurs aiment ce contenu :