Bowmore Tempest 10 ans Batch #6 (# 158)

158 F Bowmore Tempest #6Nom : Bowmore Tempest 10 ans #6

Type : Scotch single malt

Région : Islay, Écosse

Taux d’alcool : 54.9%

Site web : bowmore.com/tempest

Prix : 75,25$

Disponibilité : SAQ #11961051

Si vous vous rappelez bien ma fiche # 145 du Bowmore Tempest Batch #4, j’avais promis de me procurer la « Batch #5 » et j’ai malheureusement manqué le bateau. Que cela ne tienne, cette fois la version #6 a fait son apparition il y a quelques semaines à la SAQ et cette fois-ci, je n’ai pas raté l’occasion !

Tout comme le #4, ce Tempest est de 10 ans d’âge et utilise le même profil de vieillissement, soit d’ex-fûts de Bourbon de premier remplissage vieilli dans la mythique voûte #1 de Bowmore et embouteillé à la puissance du fût de 54.9% d’alcool par volume.

Ma dégustation :

Couleur : Jaune or, reflets ambres, sirupeuse

Nez : pelures d’orange et de citron, tourbe maritime

Goût : épicé, agrumes, fruits tropicaux, boisé, maritime

Finale : longue et persistante, fumée légère, tourbe, maritime

La couleur du Temtpest #6 est toujours dans la palette du jaune paille, mais cette fois il a revêtu son manteau doré tout en offrant quelques reflets légèrement ambre pâle. Côté texture, elle est très sirupeuse, les coulisses sont minces et nombreuses et redescendent tranquillement au fond du verre.

Au nez, c’est plutôt des agrumes au premier plan, les pelures d’orange et de citron accompagne quelques notes maritimes. Par la suite, une tourbe légèrement sucrée prend le relais. À l’arrière-plan on peut percevoir quelques notes de fruits tropicaux.

En bouche, c’est piquant et chaud, l’alcool et les épices frappent dès l’entrée en bouche mais sont subitement apaisées par les agrumes, les fruits tropicaux (la papaye et la mangue) et quelques notes boisées. Les saveurs boisées prennent un peu plus de place et sont accompagnées d’arômes rappelant légèrement les écailles de noix. Puis, une fumée légèrement tourbée commence à se frayer un chemin dans cette symphonie de saveurs ! La tourbe s’accentue et s’étire sur un sel marin bien plaisant… Une belle tempête !

La finale est sur la fumée, la tourbe et quelques saveurs maritimes, lesquelles s’étirent de longs et précieux moments. Le côté salin et maritime finit par prendre le dessus et perdure.

« …Heu ? Un seul mot, « Wow » ! » étaient les mots utilisés pour décrire l’émotion finale dans ma fiche du Bowmore Tempest #4 et encore une fois c’est Wow! Au risque de me répéter, à ±75$ à la SAQ, c’est sans aucun doute l’un des meilleurs scotchs sous les 100$.

Dépêchez-vous, il ne reste que quelques bouteilles à la SAQ !

Publicités

Publié le 15 décembre 2015, dans Écosse, Bowmore, Dégustation Whisky, Islay, et tagué , , , , , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Merci pour la recommandation j’ai raté les batchs précédentes mais j’ai acheté une bouteille de la 6 avant les fêtes et je ne l’ai pas regretté. Il y a tellement de nuances bien cachées sous l’intensité de la tourbes mais le tout est vraiment d’un équilibre impressionnant, on ressent à peine l’alcool. Avec le Tempest et Laimrig Bowmore m’impressionne de plus en plus ces jours-çi.

  2. Merci beaucoup pour ces partages!! J’espere bien être en mesure de m’en procurer une sous peu, j’ai vu qu’il en restait à Montréal. J’ai bien hâte de le deguster et de le comparer avec mon dernier cadeau reçu. Un fabuleux Lagavulin 1999 distiller’s edition. À suivre!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :