Archives du blogue

Woodford Reserve – Double Oaked (#88)

088 F Woodford Reserve Double OakedNom : Woodford Reserve – Double Oaked

Type : Straight Bourbon Whiskey

Région : Kentucky, États-Unis

Taux d’alcool : 45,2%

Site web : woodfordreserve.com/DoubleOaked

Prix : ± 29,95$ US

Disponibilité : pas disponible à la SAQ ou la LCBO

Les Bourbons de Woodford Reserve (comme bien d’autres) sont fabriqués entièrement à la main et en petits lots (small batch).  Mais qu’est-ce que Double Oaked veut dire? Tout simplement qu’après la première période de maturation standard de Woodford, une deuxième maturation prend place dans une nouvelle barrique de chêne qui, avant d’être légèrement carbonisée, a été énormément dorée afin de faire ressortir les notes plus douces et sucrées du bois, comme mentionné sur le site de Woodford :

“Uniquely matured in separate, charred oak barrels – the second barrel deeply toasted before a light charring – extracts additional amounts of soft, sweet oak character”

Voilà, c’est plus clair maintenant!

Le Woodford Reserve « de base » est disponible à la SAQ (code SAQ #10323111). C’est un bon Bourbon mais, à un peu plus de 47$, je le trouve un peu cher. Vous pouvez également lire ma Dégustation Express de ce dernier lors de mes vacances 2011.

Ma dégustation :

Couleur : cuivre profond avec reflets orange, très sirupeux

Nez : Alcool, épices boulangères, boisé

Goût : Maïs, cerises sucrées, épices, tarte pomme-caramel, très boisé

Finale : Longue, sucrée et boisée, pointe d’amertume

La couleur de ce bourbon est d’un cuivre très profond et foncé. Avec la lumière, il offre en plus des reflets de couleur orange brûlée, un “beau” Bourbon. La texture semble assez visqueuse et lourde, les coulisses sont larges et nombreuses sur les parois du verre.

Au nez, l’alcool arrive dès les premières bouffées. Par la suite, les épices boulangères (cannelle, muscade et girofle), le caramel brûlé et la cerise s’installent et s’imposent. À l’arrière-plan, des odeurs légèrement boisées font leur apparition et se joignent à l’odeur traditionnelle du Bourbon.  Mais le tout est également accompagné d’une faible odeur de plastique ? Un peu bizarre et inattendu.

En bouche c’est très Bourbon! Maïs, cerises sucrées, épices et caramel brulé sont bien au rendez-vous. Soudainement, avec l’arrivée du bois et de ses tanins, les saveurs d’une tarte pomme-caramel font leur entrée! Superbe! Par la suite, le boisé prend de la force et finit par dominer le palais pour un bon moment. Puis l’onctuosité du caramel et du maïs finit par revenir adoucir le tout pour nous transporter vers la finale.

La finale est magnifique, longue, boisée, sucrée et persistante, que demander de plus! Avec le temps, les notes boisées finissent par dominer et une petite amertume s’installe lentement.

Un beau bourbon qui offre de belles saveurs qui sont bien marquées par la présence du bois et des épices. Selon moi, il est plus intéressant que le Woodford Reserve « standard », surtout pour le prix demandé aux États-Unis en comparaison avec la version régulière disponible à la SAQ.

Ce Double Oaked a bien réussi à nous tenir compagnie sur la terrasse pendant mes vacances estivales! En y ajoutant deux glaçons, il devenait bien rafraîchissant, quoique un peu trop dilué à mon goût à la dernière gorgée… J’y pense, je pourrais aller me procurer des « Bombes Glacées » d’Alambika.ca . Ce serait une bonne alternative et je pourrais en même temps vous en donner mes impressions et appréciations.

À suivre !

Petites dégustations express en vacances (# 5, 6, 7 et 8)

Pendant mes vacances à l’extérieur du Québec, j’aime bien faire un peu de ce que j’appelle du « whisky hunting », c’est-à-dire trouver whisky, Scotch et Bourbon qui ne sont pas disponibles à la SAQ ou bien qui ont un avantage monétaire substantiel.

Pendant mes recherches, je voulais me procurer un petit « 10oz » de Bourbon et en faire une petite critique estivale.  Malheureusement, en version 10oz il n’y avait rien de bien intéressant, que du « tord boyaux »!  Puis en voyant le choix impressionnant de miniatures (50ml) disponible, je me suis dis pourquoi ne pas faire quatre petites dégustations express !!  Alors j’ai acheté quatre miniatures : un Woodford Reserve – Distiller’s Select, un The Glenlivet 12 ans, un Knob Creek 9 ans et un Maker’s Mark.

Alors voici mes commentaires pour ces Whiskies :

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Woodford Reserve – Distiller’s Select (# 5)

12 juillet 2011

Aujourd’hui, la température a frôlé la barre des 39oC !! Très chaude et humide.  Sur la terrasse à 23h, il faisait encore 31oC.  Un petit Bourbon serait le bienvenu (avec un verre d’eau glacée à coté).

Nez: Alcool assez fort, miel, vanille, épices, mais le tout disparait assez rapidement, est-ce que l’air salin du bord de l’Atlantique serait en cause ?

Goût: L’alcool brûle légèrement, saveurs enveloppantes en bouche, vanille, muscade, caramel crémeux, assez sucré, mais il y a un petit quelque chose d’autre, est-ce le boisé ?

Finale: assez persistante et le boisé finalement fait son apparition avec une légère touche de seigle.

Beau Bourbon, très agréable et surprenant !

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

The Glenlivet – 12 ans (# 6)

13 juillet 2011

Bel orage électrique venant de l’Atlantique en début de soirée, la température s’est rafraîchi, temps parfait pour un petit single malt.

Nez: subtile odeur de pomme verte, voir bonbon sûr à la pomme verte, herbes fraîches.

Goût: Hein ? Quel goût ?  Ce scotch goûte simplement le scotch.  Aucune subtilité perceptible.  Un léger caramel se fait sentir lors de la deuxième gorgée, mais c’est tout.

Finale: assez courte laissant une amertume franche (sans jeu de mot) la pomme verte revient mais cette fois c’est le pépin que l’on croque.

Assez ordinaire, un scotch de tous les jours.  Une petite déception pour ce produit renommé!

 – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Knob Creek – 9 ans (# 7)

14 juillet 2011

Journée la plus froide de la semaine et assez venteuse.  La température oscillait entre 25oC et 27oC et la soirée beaucoup plus fraîche.  En voyant le taux d’alcool de 50% du Knob Creek, je me disais que ce serait la soirée parfaite !

Nez: caramel au beurre (butterscotch), vanille, légère touche de cannelle, alcool très peu perceptible malgré ses 50%.

Goût: sec et les tanins du bois sont présents, épicé, alcool légèrement perceptible, beaucoup moins porté sur le sucré que les Bourbons que j’ai goûté à ce jour.

Finale: franche et longue, goût épicé avec la vanille et le boisé du chêne qui en ressortent.

Finalement un très bon Bourbon, moins sucré, plus épicé et boisé. Selon moi, plus raffiné que le Woodford Reserve dégusté en début de semaine.

 – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Maker’s Mark (#8)

15 juillet 2011

Dernière soirée de ces merveilleuses vacances en famille, tout est prêt pour le long voyage de retour. Maintenant c’est le dernier repos.  Goûtons alors à ce Maker’s Mark.

Nez: boisé, vanille, épices (cannelle / muscade) nez assez délicat.

Goût: assez sec mais quand même plus sucré que le Knob Creek, épices et légère sensation d’alcool.

Finale: sèche, boisée, assez longue et vanillée, mais sans plus.

Finalement, un bon Bourbon, mais il manque un peu de substance.

 – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

En conclusion, le grand gagnant de cette petite dégustation estivale est sans hésitation le Knob Creek – 9 ans.  Vraiment un beau Bourbon, plein de saveur et de réconfort !

Viennent ensuite le Woodford Reserve et pas loin derrière, le Maker’s Mark.  Pour l’étranger du groupe, le Glenlivet 12 ans (car c’est un Scotch), un peu décevant.

%d blogueurs aiment ce contenu :