Archives de catégorie : Autres Pays

Amrut Peated Indian Single Malt Whisky (# 193)

Nom : Amrut Peated Indian Single Malt Whisky

Type : Indian Single Malt

Région : Bangalore, Inde

Taux d’alcool : 46%

Site web : amrutwhisky.co.uk

Prix : 84,50$

Disponibilité : SAQ #12637050

Après ma dégustation du Amrut Indian Single Malt, je fais maintenant face à la version tourbée du Amrut Single Malt.

 

Je tiens à nouveau à remercier Maxime Pelletier pour ces deux échantillons d’Amrut.

Ma dégustation :

Couleur : Or foncé, reflets ambrés, sirupeux

Nez : Tourbe légèrement fumée, fruits frais et fleurs

Goût : Tourbe sucrée, fruitée, maltée et mielleuse

Finale : moyenne, tourbée, sucrée

La version tourbée du whisky indien Amrut offre une couleur or légèrement plus foncée que son frère et ses reflets sont plutôt du côté ambre que doré.  La texture semble plus définie, les coulisses sont larges, peu nombreuses et tardent à redescendre au fond du verre.

Au nez c’est une tourbe délicate et peu dominante.  Un peu de fumée et de tourbe se mélangent à quelques notes sucrées, maltées et florales.

En bouche, c’est une tourbe légèrement fumée, sucrée et fruitée qui est au premier plan.  Par la suite, un peu de fruits frais et de notes boisées se joignent à l’ensemble.  Puis, la tourbe revient tout en étant un peu maltée et mielleuse, sans pour autant prendre le dessus.  Ce n’est pas choquant et quand même bien agréable.

La finale est relativement longue, sans pour autant s’éterniser comme certains Scotch d’Islay savent si bien le faire.  Tout au long de cette finale, la tourbe demeure sucrée et légèrement maltée.  Par la suite, quelques notes de barriques brulées viennent ajouter un peu de substance.

Ce n’est pas le plus tourbé des whiskies, mais c’est un beau petit dram d’initiation pour celui qui voudrait commencer à s’initier aux whiskies « peat & smoke ». Ce n’est pas choquant ou troublant tout en étant quand même très bien peaufiné.

Advertisements

Amrut Indian Single Malt Whisky (# 192)

Nom : Amrut Indian Single Malt Whisky

Type : Indian Single Malt

Région : Bangalore, Inde

Taux d’alcool : 46%

Site web : amrutwhisky.co.uk

Prix : 68$

Disponibilité : SAQ #11864269

Aujourd’hui je déguste mon premier whisky indien, le Amrut Indian Single Malt.  Ce whisky de la Amrut Distilleries a été lancé pour la première fois en août 2004 et il est le premier whisky en provenance de l’Inde pour lequel l’appellation « Indian Single Malt » peut lui être apposée.  En effet, il est fabriqué avec de l’orge maltée cultivée dans les provinces de Haryana, Punjab et Rajastan.  Il est ensuite distillé, maturé en fûts (majoritairement neufs et d’ex-Bourbon) et embouteillé en Inde.

L’une des grandes particularités des whiskies indiens c’est la période de maturation.  En effet, avec les températures extrêmement chaudes que l’on retrouve en Inde, la maturation se fait de trois à quatre fois plus rapidement.  Les barriques de whiskies vieillissent souvent entre 3 et 5 ans et sont prêts pour l’embouteillage.

Encore une fois, merci à Maxime Pelletier pour cet échantillon de ce whisky.

Ma dégustation :

Couleur : Or brillant, reflets dorés, sirupeux

Nez : Fruits frais, fleurs, barrique

Goût : Délicat, fruits du verger, tabac frais

Finale : Courte, légère, fraîche

Ce whisky indien offre une belle couleur or bien brillant et ses reflets sont tous de la même palette de couleurs.  La texture du liquide est relativement sirupeuse, les jambes ne se forment jamais et le liquide semble demeurer collé aux parois du verre.

Au nez c’est un beau panier de fruits frais et de fleurs baignant dans le miel doré. Par la suite un peu de vanille et de boisé se mélangent à des notes de tabac frais.

L’entrée en bouche est délicate, légèrement sucrée et fruitée.  La délicatesse des fruits du verger est bien présente et se mélange à quelques notes florales et mielleuses.  Par la suite les saveurs douces et sucrées du malt se joignent à quelques notes de vanille, de tabac frais et de barrique.

La finale est un peu courte mais remplie de fruits mielleux et de céréales légèrement maltées.  La légèreté et la fraîcheur donnent simplement le goût d’y replonger sans hésitation.  Cette finale est définitivement conçue pour les journées chaudes d’été sur la terrasse.

Disons que pour un whisky de départ, Amrut a frappé fort en 2004 ! Dans un monde dominé par les whiskies écossais, Amrut a quand même réussi son pari, présenter un whisky capable de rivaliser avec les Maîtres…

Voyons maintenant s’ils sont en mesure de s’élever d’un cran au-dessus de la mêlée !  Ma prochaine dégustation portera sur la version « Amrut Peated » …

Germana – Tradicional Cachaça vieillie 2 ans (# 131)

131 F Germana - Tradicional (Cachaça)Nom : Germana Tradicional

Type : Cachaça

Région : Brézil

Taux d’alcool : 40%

Site web : www.cachacagermana.com.br

Prix : environ 35$ – 40$

Disponibilité : Brésil

Avec la Coupe du Monde de foot (le “soccer” pour nous les Nord-américains) qui se déroule présentement au Brésil, je me disais pourquoi ne pas ouvrir cette petite bouteille de Cachaça. Si vous voulez en apprendre plus sur la Cachaça, je vous réfère à ma fiche Carvalheira – Flor de Limão dans laquelle j’écris quelques lignes afin d’expliquer la fabrication de l’aguardente nationale du Brésil.

Maintenant, il existe deux types de Cachaça, l’industriel et l’artisanal. Évidemment la version industrielle est moins coûteuse, plus disponible à grande échelle, mais aussi de moins bonne qualité. Le « ferment » utilisé est un composé chimique auquel du sucre de canne sera ajouté afin d’accélérer la fermentation et sera prêt à être distillé en quelques heures à peine. La distillation se fera dans de gros alambics à colonnes en acier.

L’artisanale quant à elle, utilise uniquement des produits 100% naturels et le processus de fermentation est très long (18 à 24h ou même davantage). Par contre, l’attente en vaudra le coup car le « vin de canne à sucre » qui sera distillé aura pour base du sirop de canne à sucre naturel, aromatique et de qualité supérieure. Cette méthode est évidemment beaucoup plus longue et plus coûteuse. La distillation artisanale prendra place dans des alambics en cuivre et seulement le cœur de chauffe sera utilisé au final, un peu comme les scotchs.

Les amateurs et fins connaisseurs brésiliens recherchent évidemment l’artisanale, qui est plus près des méthodes ancestrales et laisse place aux saveurs et aux expressions du terroir.

Concernant la Cachaça Germana Tradicional, elle est évidemment de fabrication artisanale, pure, non aromatisée et en plus elle est vieillie deux ans en fûts de « balsam tree » et de chêne.

Ma dégustation :

Couleur : Jaune paille très pâle, sirupeuse

Nez : courge Butternut, végétal, alcool

Goût : poivré-pimenté, végétal, courge, boisé

Finale : longue, zeste de citron, boisée

Cette Cachaça a pris quelques couleurs grâce à son passage de deux ans en barrique de bois, elle est maintenant d’un léger jaune paille, elle me rappelle certains scotchs d’Islay ! Côté texture, elle est étonnamment très sirupeuse, les jambes sont larges et redescendent lentement le long des parois de la verrerie.

Le nez est très végétal, au premier plan c’est de la courge « Butternut » grillée et le gazon fraîchement coupé. Par la suite, des notes épicées et de gingembre frais se mélangent à un boisé rappelant les écailles de noisettes. Quelques parfums rappelant un peu une tequila 100% Agave flottent également à l’arrière. L’ensemble est accompagné d’une bonne présence d’alcool.

En bouche, l’alcool attaque les papilles immédiatement et est accompagné d’un piquant légèrement poivré et pimenté ! Vu la fabrication à base de canne à sucre, je m’attendais à ce que ce soit un peu plus sucré. Par la suite, des saveurs végétales et de courge « Butternut » grillée sont accompagnées d’un léger et agréable boisé de barrique. Puis, le « feeling » de tequila et le piquant du gingembre reviennent pour ouvrir la finale.

La finale est relativement longue pour un alcool qui est habituellement utilisé pour faire des cocktails. Des notes légèrement amères de zeste et de pépin de citron se mélangent avec les saveurs rappelant la tequila. Par la suite, les épices, le boisé et les notes végétales refont surface pour permettre à la finale de s’étirer sur de longs moments. Assez surprenant!

De par sa fabrication, sa présentation et ses saveurs, on peut constater que cette Cachaça est plutôt conçue pour l’amateur et le connaisseur qui désire la déguster « pura e lentamente » tout en se reposant un après-midi à l’abri de la chaleur. On pourrait également l’utiliser pour faire un Caipirinha de luxe en utilisant des ingrédients frais et savoureux.

Merci à Ana, ma collègue et amie brésilienne, qui m’a offert ce présent, c’est très apprécié.

En terminant, bonne chance au Brésil pour la Coupe du Monde 2014…

…mais je prends pour l’Allemagne !

CWM: Glann ar Mor – Kornog Cask Strength (# 106)

106 CWM F Kornog CSNom : Glann ar Mor – Kornog Cask Strength

Taux d’alcool : 58,7%

Prix : 155$

Disponibilité : Importation privée par À Boire Importation

Le dernier de la soirée, Le Kornog en version brut de fût  aka « cask strength ». 58.7% de force déchaînée et toujours tourbé… et également tout jeune avec ses 3 ans !

Nez : la tourbe toujours bien présente, mais attention, la morsure de l’alcool l’est tout autant! Par la suite des saveurs de noisette grillées se mélangent à une odeur qui me rappelle un peu « le sapinage ».

Goût : en bouche, c’est complexe et brûlant ! La tourbe sucrée et un caramel brûlé se mélangent à des notes mentholées et des fruits frais. Un sel de mer lointain apparaît également.

Finale : également longue et tourbée, l’alcool revient avec des notes salines et de fumée.

Vraiment un beau produit encore une fois, beaucoup de complexité et de potentiel ! J’ai bien hâte de voir comment tous ces whiskies vont se présenter avec 10 ans d’âge ou plus…

CWM: Glann ar Mor – Kornog (# 105)

105 CWM F KornogNom : Glann ar Mor – Kornog

Taux d’alcool : 46%

Prix : 122$

Disponibilité : Importation privée par À Boire Importation

Cette fois, comme cinquième whisky de cette soirée bretonne, on goûtait la version tourbée des whiskies de Glann ar Mor, la gamme Kornog. On débute avec la version à 46% d’alcool

Nez : immédiatement la fumée et une tourbe légère percent les parfums, par la suite des notes de noix salées et de vanille prennent place.

Goût : en bouche, c’est canon ! La tourbe et des notes de céréales sont bien présentes et assez intense, tout cela est agréablement surprenant!

Finale : remarquablement longue et tourbée avec une petite vanille légèrement sucrée. En s’étirant, des notes salines se développent.

Quoi dire? Simplement WOW! Étonnement total ! Encore plus après avoir appris que le whisky n’est que de 3 ans ! Ce whisky me rappelle légèrement les scotchs de la jeune distillerie Kilchoman.  Mon préféré de la soirée !

Le dernier demain…

CWM: Glann ar Mor (# 104)

104 CWM F Glann ar MorNom : Glann ar Mor

Taux d’alcool : 46%

Prix : 122$

Disponibilité : Importation privée par À Boire Importation

La distillerie de Glann ar Mor est située à Pleubian sur la côte de la Bretagne, laquelle serait une simple aventure juste de s’y rendre ! Leurs whiskies sont offerts en très petit embouteillage et assez difficile à dénicher. Le premier de cette soirée était le Glann ar Mor non tourbé.

Nez : au nez ce sont les céréales, la guimauve au miel et les fruits frais. Très doux, délicat et agréable.

Goût : en bouche, c’est également doux et fruité, les fruits blancs bien juteux prennent toute la place ! Une légère note saline est perceptible à l’arrière-plan.

Finale : agréablement fruitée mais très courte. Le salin gagne un peu de terrain

Belle découverte et beaucoup de potentiel selon moi, peut-être aurais-je la chance de goûter à leurs prochains embouteillages ?

La suite demain…

CWM: Distillerie des Menhirs – Eddu Silver (# 103)

103 CWM F Eddu SilverNom : Distillerie des Menhirs – Eddu Silver

Taux d’alcool : 40%

Prix : 80,25$

Disponibilité : Importation privée par À Boire Importation

Le Eddu Silver est un whisky provenant de la double distillation à 100% de blé noir (ou si vous préférez du sarrasin). Ce serait le seul whisky fait à 100% de cette céréale. Tout comme le Grey Rock, il est vieilli en fûts de chêne français de Cognac mais cette fois pendant une période de 6 ans.

Nez : l’alcool se ressent au nez tout en étant mélangé à des notes de pommes au beurre, de sucre et de caramel.

Goût : en bouche, encore la traditionnelle saveur de jus de pomme brut qui cette fois est vraiment plus prononcé. Un peu de cannelle et de muscade rejoignent la danse.

Finale : fruits, pomme, poires, sucré et, est-ce que je l’ai dit ? Les pommes…

Le plus sucré des trois et le plus doux. Peut-être que la distillerie devrait offrir une version « Brocéliande » qui serait sûrement un peu plus boisé et épicée, ce serait vraiment parfait !

La suite demain, cette foi avec Glann ar Mor !

%d blogueurs aiment ce contenu :