Finger Lakes Distilling – McKenzie Rye (# 11)

011 F McKenzie RyeNom : Finger Lakes Distilling – McKenzie Rye, Batch 4 (2011) 

Type : Rye Whisky 

Région : New York (état), ÉU 

Taux d’alcool : 45,5% 

Site web : www.fingerlakesdistilling.com 

Prix : 39$ US à la distillerie 

Disponibilité : à la distillerie directement et points de ventes locaux

En mai 2011, ma douce et moi avons fait un petit séjour en amoureux dans la magnifique région des « Finger Lakes » dans l’état de New York.  Nous avons visité plusieurs vignobles, quelques « brewers » et je tenais également à faire un arrêt à la distillerie.  Je ne l’ai vraiment pas regretté, superbe belle place, bien aménagée, le personnel y est accueillant dans le « tasting room », bref une belle expérience.

L’histoire de « The Finger Lakes Distilling » débute en 2007 lorsque Brian McKenzie rencontre Thomas Earl McKenzie dans une conférence de micro-distilleurs.  Un fait cocasse, les deux hommes partagent le même nom de famille, mais ne sont aucunement apparentés!  Ils partagent aussi la même passion, celle des alcools fins et de qualité.  Depuis ce temps, les deux hommes réalisent leur rêve, celui d’opérer une distillerie et d’offrir des produits issus de leur travail et de leurs idées.

Ma dégustation :

Couleur : ambrée foncée, légèrement rougeâtre

Nez : seigle, cannelle, zeste d’agrumes

Goût : seigle (pain), muscade, clou de girofle, caramel (chaleur d’alcool)

Finale : seigle, légèrement piquante, un peu amère et sèche

La couleur est ambrée assez foncée, avec une teinte légèrement rougeâtre, qui vient probablement de son passage en barrique de sherry provenant des vignobles avoisinants.

Au nez, ça sent vraiment le seigle, un peu comme si vous ouvriez un sac contenant un pain de seigle encore chaud provenant de la petite boulangerie du coin.  C’est aussi légèrement épicé, la cannelle, la muscade ainsi qu’une légère odeur de zeste d’agrumes.

En bouche c’est encore le seigle, comme une bouchée de pain de seigle.  Le coté épicé semble pencher plus sur la douceur de la muscade plutôt que le piquant de la cannelle, vient ensuite une légère pointe de clou de girofle.  Un sucré de caramel, de cassonade apparaît à la toute fin jumelé à une sensation de chaleur liée à l’alcool (45,5%), mais pas une brûlure, juste cette sensation chaude.

La finale, c’est bien, mais sans surprise.  Le seigle l’emporte encore.  Elle est légèrement piquante et un peu amère.  Le goût amer demeure un certain temps mais la finale en soi est peu persistante.

C’est mon premier « Rye whisky », il est alors difficile pour moi d’en faire une comparaison.  L’expérience en vaut la peine et les saveurs sont très intéressantes.  Le fait que le seigle domine et que les autres saveurs sont plus en subtilité m’amène à me demander si le whisky pourrait gagner en complexité avec un peu plus de vieillissement?

La distillerie « Finger Lake Distilling » est un très bel endroit à visiter, qui offre des produits vraiment intéressants et prometteurs.  La distillerie va sûrement continuer d’évoluer au fil du temps.

Publicités

Publié le 16 août 2011, dans Autres, États-Unis, Dégustation Whisky, Finger Lakes Distilling, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :