Glen Elgin – 12 ans (# 73)

073 Glen Elgin 12 ansNom : Glen Elgin 12 ans 

Type : Scotch single malt 

Région : Speyside, Écosse 

Taux d’alcool : 43% 

Site web : www.malts.com

Prix : 68,75$ 

Disponibilité : SAQ #10332009

La distillerie de Glen Elgin offre uniquement une version 12 ans de son single malt. Cette distillerie a déjà offert dans le passé quelques éditions spéciales, la plus connue est une édition « cask strength » de 16 ans d’âge qui aurait apparemment été embouteillée en 2007 dont seulement 9 954 exemplaires furent embouteillés, cette édition serait d’ailleurs très prisée des collectionneurs. Une des raisons pour laquelle le Glen Elgin est offert uniquement en édition 12 ans c’est que la majorité des stocks de la distillerie est utilisée dans différents « blends » pour le géant Diageo, plus particulièrement le fameux White Horse, lequel ne semble malheureusement pas disponible au Canada.

Aussi, le Glen Elgin 12 ans fait partie de la notable gamme « Classic Malts of Scotland », laquelle est composée de 10 autres scotchs, soit : Cragganmore 12 ans, Knockando 12 ans, Dalwhinnie 15 ans, Royal Lochnagar 12 ans, Clynelish 14 ans, Oban 14 ans, Lagavulin 16 ans, Caol Ila 12 ans, Talisker 10 ans et finalement Glenkinchie 10 ans. Ils ont tous été choisis pour leur personnalité et leur qualité représentatives du style de chacune des régions d’Écosse.

Ma dégustation :

Couleur : jaune doré pâle, assez sirupeux

Nez : pomme jaune, poire, miel

Goût : fruits, miel, alcool

Finale : longue, fruitée et mielleuse

La couleur de ce single malt est d’un jaune doré pâle offrant des reflets d’or, elle peut ressembler à la couleur d’un Pineau des Charentes. La texture apparaît assez sirupeuse, les jambes sur les rebords du verre sont longues, minces et élégantes. Elles tardent à redescendre au fond du verre.

Au-dessus du verre, c’est délicat et sucré. Au premier plan ce sont des odeurs de pomme jaune et de poire pas encore assez mûres qui se mélangent à un sucré légèrement mielleux. Après quelques instants, de légers parfums d’agrumes et de fleurs apparaissent à l’arrière-plan.

En bouche, c’est immédiatement un goût fruité et sucré qui se manifeste. Les mêmes saveurs de fruits frais au miel sont bien présentes et sont accompagnées d’une petite saveur céréalière. Une légère brûlure d’alcool est perceptible sur la langue et les joues, ce qui est assez surprenant dans un whisky à 43% d’alcool. Les notes fruitées et mielleuses demeurent en bouche un bon moment. Un léger zeste d’orange apparaît après quelques instants.

La finale est tout de même de bonne longueur et demeure fruitée et sucrée, le mielleux finit par prendre le dessus. La sensation de la brûlure d’alcool demeure également un certain temps en bouche.

Un scotch un peu « passe partout » et parfait pour l’apéro, il descend bien et c’est parfait ainsi. Bien sûr, il ne casse pas la baraque et ne reforgera pas les fondements du monde des single malts, mais il ne sera pas non plus choquant ou dérangeant pour le néophyte ou le débutant.

Il ne faut pas toujours faire une dégustation analytique, à l’occasion c’est bon de juste « prendre un bon p’tit scotch » et celui-ci fera amplement l’affaire.

Publicités

Publié le 2 mai 2013, dans Écosse, Dégustation Whisky, Glen Elgin, Speyside, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :