Ardbeg – 10 ans (# 10)

 

Nom : Ardbeg – 10 ans

Type : Scotch single malt 

Région : Islay, Écosse 

Taux d’alcool : 46% 

Site web : www.ardbeg.com 

Prix : 90,25$ 

Disponibilité : SAQ 00560474

 

 

Petite histoire :

Cette bouteille m’a été donnée par mes deux amours à la Fête des Pères 2011.  Merci à vous deux pour ce magnifique présent ! 

La distillerie d’Ardbeg est située dans la partie sud de l’ile d’Islay, près des distilleries de Lagavulin et de Laphroaig.  Elle fut fondée en 1815 par la famille MacDougall.  La distillerie ferma entre 1983 et 1989 et une ouverture partielle jusqu’en 1997.  Depuis 1998, la distillerie est complètement opérationnelle. 

 

Ma dégustation : 

Couleur : dorée très pâle (consistance sirupeuse) 

Nez : tourbe, fumée légère, terre humide, noisette(?) 

Goût : tourbe et fumée, salin, légère brûlure d’alcool (boisé ou tanin du bois?) 

Finale : Très longue, persistante, salée, tourbée, retour de fumée, poivre noir 

 

Ce scotch est de couleur dorée très pâle.  Il laisse également de belles coulisses sur le rebord du verre, démontrant une texture assez sirupeuse.  C’est un scotch qui est non filtré à froid, il pourrait alors se troubler s’il est refroidi ou si de l’eau froide y est ajoutée. 

Les odeurs, qui ont tendance à beaucoup s’ouvrir après quelques minutes en verre, sont remarquablement bien balancées, celles de la tourbe très présente, avec une belle fumée et de sel marin assez subtil.  Une odeur de « terre » humide semble se retrouver à l’arrière plan jumelée avec une odeur d’écales de noix (de noisette?). 

En bouche, les goûts de tourbe et de fumée sont bien balancés et le salin est bien présent.  La légère brûlure d’alcool donne du corps et s’équilibre bien avec les autres goûts robustes. (Goût ou sensation à déterminer, boisé ou tanin du bois?)  En début de finale, un léger « butterscotch » fait une petite apparition mais rapidement étouffé par la finale. 

La finale est très longue et persistante, salée et tourbée.  La fumée refait surface avec une légère touche boisée.  Après quelques instants une note de poivre noir (fraichement moulu) fait son apparition.

Un scotch merveilleux, les odeurs et saveurs sont très bien équilibrées, définitivement Islay!  La persistance de la finale fait en sorte qu’on en redemande et quand le verre est malheureusement vide, il est difficile de ne pas en reprendre! 

Le Ardbeg 10 ans a été couronné « World Whisky of the Year » et « Scotch Single Malt of the Year » dans le « Jim Murray’s Whisky Bible 2008 ». 

Mise en garde, il faut avoir « fais ses devoirs » avant d’y gouter car pour un premier essai sur l’ile d’Islay, ça risque d’être une aventure assez mouvementée !

 

Publicités

Publié le 8 août 2011, dans Ardbeg, Écosse, Dégustation Whisky, Islay, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :